Festival de CannesCinémaCultureGEn.ALe magazine
  • Critique
  • News
  • Article
  • 3 min

Notre guide des films à ne pas manquer cette semaine

  • Trois Couleurs
  • 2022-01-24

En salles dès le 26 janvier : un road-trip intergénérationnel avec Joaquin Phoenix, un thriller très maîtrisé se passant entre les murs d'une école et un docu-fiction troublant sur les élections municipales.

LES COUPS DE COEUR DE LA RÉDAC'

Pour ceux qui rêvent de sillonner l'Amérique en musique → Nos âmes d’enfants de Mike Mills

Dans Nos âmes d’enfants, l'Américain Mike Mills raconte l’histoire d’un journaliste, Johnny (Joaquin Phoenix), parti sillonner les États-Unis pour enregistrer une émission de radio en embarquant Jesse (impressionnant Woody Norman), son neveu de 9 ans qu’il doit garder quelques jours. Par Zoom depuis Los Angeles, le cinéaste nous a parlé de ce road movie sensible qui tend le micro à la jeune génération.

Mike Mills : « On est tous façonnés par des versions plus jeunes de nous »

Lire l'interview

Pour réfléchir au harcèlement scolaire → Un monde de Laura Wandel

Entre les murs d’une école dans laquelle le problème du harcèlement résonne avec fracas, la cinéaste bruxelloise Laura Wandel se sert de sa caméra comme d’une longue-vue braquée sur la détresse de Nora, 7 ans (la jeune Maya Vanderbeque, épatante de justesse), figure magnétique de ce thriller très maîtrisé.

« Un Monde » : cruelle cour de récré

Lire la critique

Pour préparer les présidentielles en bonne et due forme → Municipale de Thomas Paulot

Revin, commune des Ardennes, se prépare à l’élection municipale de 2019. Une équipe de tournage composée du réalisateur Thomas Paulot, de Ferdinand Flame et de Milan Alfonsi a engagé l’acteur Laurent Papot pour mener une expérience. Ils le suivent, de manière documentaire, en tant que comédien présentant sa candidature sans étiquette en vue de devenir maire... Un jeu troublant qui interroge la versatilité de la parole politique.

« Municipale » : partie de campagne

Lire la critique

Pour ceux qui sont lassés des récits historiques académiques → Une jeune fille qui va bien de Sandrine Kiberlain

Jeune femme juive dans le Paris de 1942, Irène rêve de devenir comédienne, savoure les élans du cœur, se prend de passion pour les secrets de son espiègle grand-mère et avance d’un pas franc vers les promesses de l’existence... Pour son premier film, Sandrine Kiberlain capture le souffle si précieux de la jeunesse, lancée vers un destin que le spectateur sait tragique mais qui s’anime avec force chez la solaire actrice Rebecca Marder.

« Une jeune fille qui va bien » : les promesses de l'existence

Lire la critique

Pour ceux qui veulent surmonter leur claustrophobie → Souterrain de Sophie Dupuis

Entre drame intimiste et survival, cet intense film québécois examine l’impact des tragédies sur nos vies, à travers deux accidents survenus dans une mine d'or. Une descente aux enfers étouffante qui bénéficie de la prestation de deux jeunes acteurs ahurissants : Théodore Pellerin et Joakim Robillard.

« Souterrain » : dans l'enfer de la mine

Lire la critique
EN SALLES ÉGALEMENT

Les Promesses de Thomas Kruithof

Une maire (Isabelle Huppert) tente de sauver une cité insalubre. Mais on lui propose un poste de ministre… Une réflexion déstabilisante sur la parole politique.

Adieu Paris d’Édouard Baer

Huit messieurs se retrouvent pour déjeuner, quand débarque un intrus. Un film d’acteurs (Pierre Arditi, Daniel Prévost…), de vieux potes et de bons mots.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur