CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

Grégoire Beil

  • Josephine Leroy
  • 2019-03-08

Accoudé au comptoir d’un bar, Grégoire Beil affiche une mine pensive. Il a réalisé Roman national, un documentaire présenté fin mars au festival Cinéma du réel qui montre des ados se filmant en direct via l’application Periscope avant, pendant et après l’attentat du 14 juillet 2016 à Nice. « Ça a été une vraie question de montage: si tu mets ces images trop tôt, ça contamine le film; en conclusion, ça ne sonne pas juste. » Quand on lui demande ce qui l’a mené à ce premier film, il se dérobe, presque rétif à l’idée de parler de lui (« J’ai rien fait d’important, que des petits boulots alimentaires… »), puis confie stocker sur son ordi des images chopées sur le Net: « J’archive pas mal. Sur Periscope, j’enregistrais ce que je voyais machinalement, jusqu’à ce que les jeunes m’apparaissent comme des personnages. » Emballé par les réseaux sociaux, scènes de théâtre 2.0 (« Tout le monde ne peut pas faire un monologue de 30 minutes rythmé et cadré »), ce trentenaire n’imaginait pas passer d’un écran d’ordinateur à ceux des cinémas. Désormais, il s’autorise à rêver septième art.

Tags Assocíes

  • cinéma du réel
  • Grégoire Beil
  • le nouveau
  • Roman National

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur