CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

Festival de Cannes 2020 : une majorité de femmes dans le comité de sélection

  • Esteban Jimenez
  • 2020-02-18

Dans un souci de transparence, la direction du Festival a dévoilé ce lundi 17 février le comité de sélection de la prochaine édition, qui sera composé d’une majorité de femmes.

Quelques jours après la tonitruante annonce d’une démission collective à la direction de l’Académie des Césars, critiquée pour son opacité et son mode de gouvernance et son système de désignation des marraines et parrains (lire notre décryptage ici), la direction du Festival de Cannes a partagé lundi dernier la liste des représentant(e)s du comité de sélection, composé majoritairement de femmes (plus précisément de cinq femmes et de quatre hommes).

Une décision qui ne surgit probablement pas de nulle part : depuis plusieurs années, des voix importantes du cinéma mondial réclament une représentation plus juste des femmes dans l’industrie cinématographique. En 2018, quelques mois après l’éclatement de l’affaire Weinstein et de l’apparition du hashtag #MeToo, 82 femmes montaient les marches du Festival de Cannes – avec la regrettée Agnès Varda en tête du mouvement –  pour protester contre le faible pourcentage de femmes au sein du comité de sélection. Thierry Frémaux (directeur de l’Institut Lumière à Lyon et délégué général du Festival de Cannes depuis 2007) avait par ailleurs signé la charte pour une équité respectée à initiative du collectif 50/50 (créé en février 2018), s’engageant à rendre transparente la liste des membres du comité sus-cité (ce qui n’était auparavant pas le cas).

 

 

Mais le combat vers une parité dans l’ensemble des domaines du cinéma (la programmation en festival, le milieu de la production, la réalisation…) n’est cependant pas arrivé à terme. Comme l’atteste cet article de Madame Figaro, les femmes étaient encore minoritaires lors de la précédente édition du Festival de Cannes : seules quatre réalisatrices (dont Mati Diop qui a remporté le Grand prix du jury pour Atlantique et Céline Sciamma qui est repartie avec le Prix du meilleur scénario pour Portrait de la jeune fille en feu) figuraient en compétition contre vingt-et-un réalisateurs.

S’il reste du chemin à parcourir, cette future 73ème édition s’annonce tout de même sous de bons auspices. En plus de ces nouvelles nominations, rappelons que c’est le cinéaste et militant américain Spike Lee –  connu pour son engagement et sa lutte pour la représentation des personnages issus des minorités –  qui endossera le rôle du président du jury.

La liste du comité de sélection :

  • Stéphanie Lamome : Ancienne rédactrice en chef adjointe au magazine Première
  • Éric Libiot : Rédacteur en chef adjoint service culture/arts et spectacles au journal L’Express
  • Virginie Apiou : Rédactrice en chef / Responsable du service culturel d’Arte France
  • Laurent Jacob : Réalisateur et co-créateur de la CinéFondation en 1998
  • Guillemette Odicino : Directrice de la rubrique cinéma de Télérama et chroniqueuse dans l’émission Le Cercle et sur France Inter
  • Lucien Logette : Journaliste cinéma et co-rédacteur du Larousse mondial du cinéma (2011) et rédacteur en chef de la revue Jeune Cinéma
  • Paul Grandsard : Réalisateur/Scénariste/Monteur et ancien sélectionneur pour le festival Premiers Plans d’Angers.
  • Johanna Nahon : Productrice de cinéma
  • Caroline Veunac : Journaliste cinéma et membre de l’ACS

 

Image : Capture YouTube

Esteban Jimenez

Tags Assocíes

  • comité de sélection
  • Festival de Cannes
  • parité

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur