Festival de Venise 2022CinémaCultureLe magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

5 découvertes à l'édition 2022 du festival du moyen métrage de Brive

  • Quentin Grosset
  • 2022-04-12

On revient tout juste de la 19e édition du festival du cinéma de Brive, consacré aux moyens métrages. En voici cinq qui ont retenu notre attention.

Les Rencontres Internationales du moyen-métrage de Brive-La-Gaillarde ont su s’imposer comme un vivier de talents – y ont été programmés, avant qu’ils ne passent au long, les films de Justine Triet, Guillaume Brac, Alice Diop, ou encore Vincent Le Port. Le festival est à chaque fois l’occasion de vérifier que ce format peu distribué mériterait de l’être plus, tant il est un lieu d’expérimentation pour de nouvelles voix et de nouvelles formes. On a sélectionné 5 films qui ont retenu notre attention durant la 19e édition.

S’il-vous-plaît arrêtez tous de disparaître de Laura Thomassaint

L’autrice et metteuse en scène Laura Thomassaint saisit avec beaucoup de sensibilité et de mystère le vertige du deuil dans son fascinant premier moyen métrage, l'un des plus touchants de la compétition.

Vu au festival du cinéma de Brive : « S’il-vous-plaît arrêtez tous de disparaître » de Laura Thomassaint

Lire la critique

Planète triste de Sébastien Betbeder

Mise en abyme de l’atelier que Sébastien Betbeder a lui-même réalisé avec des lycéens, le drôle et poétique Planète triste met en scène des élèves qui prennent en charge leur prof un peu lunaire. Le film a reçu le prix spécial Ciné+ et le prix CMCAS et CCAS.

Vu au festival du cinéma de Brive : « Planète triste » de Sébastien Betbeder

Lire la critique

Soum d’Alice Brygo

Alors qu’ils sont en recherche d’un lieu à eux, trois jeunes squatteurs interrogent leurs parents sur leurs origines. Diplômée de l’ENSAD, actuellement en résidence au Fresnoy, Alice Brygo signe un fascinant film d’exploration. Le film a reçu le Grand Prix ex-aequo.

Vu au festival du cinéma de Brive : « Soum » d’Alice Brygo

Lire la critique

Lake Forest Park de Kersti Jan Werdal

La cinéaste américaine Kersti Jan Werdal signe un moyen métrage sublime, simplement composé d’instants suspendus dans la vie d’un groupe d’ados américains, un peu comme un teen movie dépourvu d’intrigue. Le film a reçu une mention spéciale du jury.

Vu au festival du cinéma de Brive : « Lake Forest Park » de Kersti Jan Werdal

Lire la critique

Tamano Eizoushishu Nagisa No Baiseko de Tetsuishiro Tsuta

Trois histoires de vélo à Tamano, ville située sur l’île du Honshū au Japon. Le cinéaste Tetsuishiro Tsuta nous invite à une dérive poétique à plusieurs vitesses. Le film a reçu le Grand prix ex-aequo.

Vu au festival du cinéma de Brive : « Tamano Eizoushishu Nagisa No Baiseko » de Tetsuishiro Tsuta

Lire la critique

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur