Festival de CannesCinémaCultureGEn.ALe magazine
  • Paradiscope
  • News
  • Article
  • 2 min

« Exterminez toutes ces brutes », « Fantômas démasqué »… Découvrez nos 3 bons plans docus de la semaine

  • Thibaut Sève
  • 2022-02-08

Cette semaine, vous découvrirez une impressionnante fresque historique et politique, le portrait d’un sociologue précurseur et celui d’un héros très dark.

EXTERMINEZ TOUTES CES BRUTES

Rarement une série documentaire n’a eu autant d’importance que celle-ci. Un montage ultra précis mélange des sources d’images hétéroclites qui vont des photos de famille du réalisateur à des films hollywoodiens explicitement racistes, en passant par des cartes animées révélatrices des déséquilibres du monde. Les quatre épisodes proposent une relecture complète du monde contemporain à l’aune du suprémacisme européen.

Quatre heures qui tissent des liens limpides entre des évènements qui paraissaient étrangers les uns aux autres :  mensonge autour de la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb, invention des armes à longue portée, cruauté inouïe de l’esclavage aux États-Unis puis du régime nazi en Allemagne…  Cette somme est l’œuvre du réalisateur haïtien Raoul Peck à qui l’on doit le tout aussi remarquable I Am Not Your Negro (2016), un voyage au cœur de la lutte des Noirs américains à partir d’un texte de l’écrivain James Baldwin. Ici c’est le texte et la voix de Peck qui guident la construction fluide de sa pensée et ouvre les yeux sur la partialité du récit historique officiel.

Pour voir la série documentaire sur arte.tv, cliquez ici.

Raoul Peck va réaliser un film sur Frantz Fanon, écrivain engagé contre la colonisation

Lire l'article
LA SOCIOLOGIE EST UN SPORT DE COMBAT

En 2001 sortait dans quelques salles de cinéma – et en catimini – cet important portrait de Pierre Bourdieu. Deux heures durant lesquelles le sociologue français le plus important de son époque présente autant ses travaux sur la reproduction sociale que la définition même des sciences sociales : « La sociologie c'est un sport de combat, c'est un instrument de self-défense. On s'en sert pour se défendre, essentiellement, et on n'a pas le droit de s'en servir pour faire des mauvais coups. » Tourné sur 3 ans, le film laisse la place à la parole et aux idées de cette immense figure intellectuelle.

Proche de lui, la caméra documente sa présence au milieu de manifestations avec l’écologiste José Bové ou lors de ses passages dans les médias. Un travail salutaire que l’on doit à un réalisateur aussi atypique que primordial : Pierre Carles. Avant ce portrait, il s’était fait remarquer grâce à son documentaire Pas vu pas pris, un pamphlet censuré par la télévision sur la connivence entre le monde politique et les journalistes. Pierre Bourdieu par Pierre Carles, voilà un casting parfait pour ce film quasiment invisible donc devenu complètement mythique.

Pour voir le film, cliquez ici.

FOCUS – Comment les documentaristes gèrent-ils l’après-tournage ? [1/3]

Lire l'article
FANTÔMAS DÉMASQUÉ

C’est la trajectoire d’un héros unique en son genre que Dimitri Kourtchine (auteur du récent Frank Capra, Il était une fois l’Amérique) raconte ici : comment Fantômas a fait irruption dans la culture populaire en 1910, comment les élites intellectuelles se le sont approprié à leur tour, comment il a accompagné les mutations artistiques, comment il s’est continuellement transformé pour parvenir jusqu’à nous, inspirant les plus grands méchants du cinéma – le Joker, c’est Fantômas !

Ce décryptage du premier méchant du cinéma est une catharsis. Il révèle la violence qui couve, la peur des autres, la crainte de la technologie et d’un monde qui change. Avec les témoignages de l’actrice des adaptation cinématographiques Mylène Demongeot, du cinéaste Jan Kounen (Dobermann, 1997), du critique des Inrocks Jean-Marc Lalanne et des historiens Loïc Artiaga et Matthieu Letourneux. Un casting idéal pour tirer le portrait du tueur à la cagoule.

Pour voir le film sur arte.tv, cliquez ici.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur