CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 2 min

Expos : que faire à Paris ce mois-ci ?

  • 2021-10-25

On vous conseille : une œuvre féministe et radicale, un voyage à travers l'art libanais, une découverte des possibilités illimitées de l'art numérique et une galerie de chefs-d'œuvre photographiques du MoMA.

Martha Wilson au Centre Pompidou

Ronds, asymétriques : la performeuse féministe américaine, née en 1947, a immortalisé la diversité des nichons (Breast Forms Permutated) en 1972. Femme au foyer, lesbienne, elle se fondait dans la multiplicité des identités en 1974 pour interroger la condition des femmes (A Portfolio of Models). C’est sur cette période charnière de l’œuvre radicale et transgressive, jamais dénuée d’humour, de Wilson, alors prof de littérature à Halifax (Canada), que le musée se concentre. 

« Martha Wilson à Halifax - 1972-1974 », du 20 octobre au 31 janvier au Centre Pompidou.

Image : "Breast Forms Permutated" (c) Martha Wilson

BON PLAN : Gagnez des places pour l'expo Vivian Maier au Luxembourg

Lire l'article

Découvrir le Liban à l'Institut du Monde Arabe

Histoire de rappeler que le nom du pays n’est pas synonyme que de malheurs, l’IMA rend hommage à la grande vitalité de la scène artistique libanaise à travers une sélection d’une centaine d’œuvres de cinquante-cinq artistes, de 1950 (sept ans après son indépendance) à nos jours.

« Lumières du Liban. Art moderne et contemporain de 1950 à aujourd'hui » jusqu’au 2 janvier à l’Institut du monde arabe.

Image : "Autoportrait et ombres" (c) Abdul Rahman Katani

Découvrir les possibilités de l'art numérique au Centquatre

Être au cœur d’un orage géomagnétique, voir le dernier rhinocéros mâle blanc reprendre vie grâce à l’intelligence artificielle… Trente-huit artistes et collectifs proposent de « révéler l’invisible » dans cette exposition proposée dans le cadre de la foisonnante biennale des arts numériques Nemo.

« Au delà du réel ? », au Centquatre, dans le cadre de Némo – Biennale internationale des arts numériques de la Région Île-de-France, produite par le CENTQUATRE-PARIS, du 09 octobre 2021 au 09 janvier 2022

Photo (c) Quentin Chevrier

Le Jeu de Paume s'offre le MOMA

Berenice Abbott, André Kertész, Alexandre Rodtchenko, Alfred Stieglitz… Ne manquez pas ce rassemblement de la crème des avant-gardes européennes et américaines du début du xxe siècle à qui l’on doit la modernité en photographie, avec des photos qui, habituellement, sont exposées au MoMA à New York.

« Chefs-d'oeuvre photographiques du MoMA, la collection Thomas Walther », jusqu’au 13 février au Jeu de Paume.

Image : « Humainement impossible » (c) Herbert Bayer

Image de couverture : "Lotte (Eye)" (c) Max Burchartz

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur