CinémaCultureQUEER GAZEDIVINE GANGI.A. QUOI ?Le magazine
  • News
  • Article
  • 3 min

Expo : Hicham Berrada, noirs présages

  • Mariane de Douhet
  • 2023-03-01

Dans l’obscurité, épousant le vaste mur arrondi de la Bourse de Commerce, l’installation vidéo Présage se contemple comme la naissance d’un monde.

Sous les mains alchimistes de l’artiste Hicham Berrada, déverser des produits chimiques provoque un hypnotique spectacle de morphogénèses aléatoires, où des concrétions métalliques et matières organiques immergées dans l’eau prennent l’allure de coraux et de végétations mouvantes.

À la croisée de l’art et de la science, l’artiste insiste sur la souveraineté de la matière, revendique sa mise en retrait, se définissant lui-même comme « régisseur d’énergies » ; il mélange, dans un bécher, minéraux, cristaux, solutions chimiques, laisse agir le magma des transformations, qu’il filme en temps réel et en gros plans. Des météorites surgissent, lacérées par des pigments fous, sur fond de stalagmites et de nuées de cendres liquides.

Jean Painlevé, à contre-courant

Lire l'article

Dans ce microcosme, à la fois coupé de et à l’image du monde, les formes émergent dans un mélange d’ondulation lente et de ténacité énergique. Il y règne la régularité calme de ce qui, sans cesse, se recompose, quelque part entre les abysses et l’intériorité du corps humain. Le succès fulgurant d’Hicham Berrada, artiste franco-marocain né en 1986, est inversement proportionnel à l’état de décantation lente dans lequel plonge le spectateur devant son travail.

Expo : l’œuvre acerbe et drôle du grand Martin Parr célébrée

Lire l'article

Prix Marcel Duchamp en 2020, l’artiste, installé à Roubaix, mène une carrière internationale, exposé, entre autres, au Palazzo Grassi et au Centre Pompidou. Envoûtante, son œuvre n’en est pas moins l’occasion d’une réflexion sur l’ambiguïté de ce présage - la solution qui catalyse tant de beauté s’avérant absolument toxique.

: Présage, dans le cadre de l’exposition « Avant l’orage », Bourse de commerce, Collection Pinault, jusqu’au 11 septembre

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur