Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 1 min

THEÂTRE – « L’Etang » de Gisèle Vienne

  • Belinda Mathieu
  • 2021-08-27

Adèle Haenel interprète un enfant se sentant mal-aimé de sa mère dans la dernière pièce de la chorégraphe et metteuse en scène franco-autrichienne.

On connaît Gisèle Vienne pour ses explorations chamaniques des raves dans Crowd, mais aussi à travers son amour pour les marionnettes et les récits adolescents. Pour sa dernière création, la metteuse en scène franco-autrichienne s’attaque à un roman de jeunesse méconnu de l’écrivain suisse Robert Walser, L’Étang.

« Si c’était de l’amour » de Patric Chiha : une échappée fantasmatique et entêtante dans la nuit avec Gisèle Vienne

Lire l'article

L’occasion de sonder les tribulations intimes d’un ado troublé qui tente de mettre fin à ses jours pour tester l’amour de sa mère. Deux comédiennes de choc, Adèle Haenel et Ruth Vega Fernandez, occupent la scène et prêtent aussi leur voix à quinze poupées, les autres personnages de cette pièce. Une mise en scène qui promet d’être aussi étrange que fascinante, saturée d’émotions, et qui emprunte autant au théâtre qu’aux arts visuels et de la marionnette. 

> L’Étang de Gisèle Vienne, du 8 au 18 septembre au Théâtre Paris-Villette 
dans le cadre du festival d’Automne à Paris

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur