Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

Entre fiction et réalité, l’histoire folle du pizzaïolo-réalisateur qui avait tenté d’attraper le « Zodiac Killer »

  • Trois Couleurs
  • 2017-05-03

San Francisco, années 1970. Alors qu’un tueur en série surnommé le « Zodiac Killer » rôde dans les parages, Tom Handson, responsable d’une pizzeria, a eu l’idée dingue de réaliser, monter et produire un film qui servirait à retrouver l’individu en question. On remonte au début de l’histoire : pendant des mois et des mois, des meurtres sont commis et, environ toutes les deux semaines, des lettres signées par des symboles du zodiaque sont envoyées au journal local San Francisco Chronicle. C’est là qu’intervient le restaurateur. On ne sait pas trop comment ça lui est venu, mais il a décidé de faire ce film expérimental – qui s’inspire de ces assassinats -, pour piéger le tueur en séries, qu’il savait attentif aux réactions médiatiques. Il l’a donc fait en un temps record et, par miracle, il a trouvé un cinéma acceptant de le diffuser. En admettant la possibilité que le coupable voie le film et panique, il a écrit des post-it que le public devait compléter, chacun devant continuer la phrase suivante : « Le Zodiac Killer tue parce que… ». Avec ses complices cachés pendant les projections, il se persuadait que le Zodiac Killer allait venir et serait reconnaissable à son attitude ou à ce qu’il aurait écrit sur le post-it : « Je savais qu’il était toujours dans les alentours et c’est pour ça que j’ai pensé qu’il irait forcément voir le film. Avec un esprit aussi tordu, ça ne pouvait pas être autrement.  »

Idée de génie ou bataille contre des moulins à vent ? Selon les dires du cinéaste éphémère, le tueur serait bien passé au cinéma. Mais en réalité, il n’a jamais été arrêté. Rassurant… Bon, bah plutôt que dans une salle sombre, on va se barricader et projeter ce film chez nous, à la lumière et en toute tranquillité. Merci Dangerous Minds!

https://vimeo.com/213875150

zdcad_465_695_int

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur