CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

En vidéo, comment la mise au point instaure une tension dramatique au ciné

  • Trois Couleurs
  • 2017-04-24

Steven Spielberg, Martin Scorsese, Brian De Palma, Quentin Tarantino… Beaucoup de grands cinéastes ont joué avec la focalisation et la mise au point. Dans cette vidéo, réalisée par Philip Brubaker et publiée sur Fandor, on saisit toute l’importance de cette technique. Le zoom ou dézoom, comme le flou ou la netteté ont deux fonctions principales : d’abord, faire en sorte que plusieurs personnages soient regroupés et visibles dans un même plan. La deuxième fonction – et la plus importante -, c’est de souligner la tension dramatique d’un plan ou d’une scène. Exemples à l’appui : la mort de Harvey Milk dans le biopic réalisé par Gus Van Sant et sorti en 2008, la révélation de la trahison dans Le Lauréat (1967) de Mike Nichols ou bien encore cette scène où le personnage principal d’After Hours (1985) de Martin Scorsese, brûlant d’impatience à l’idée de rejoindre une femme, appelle un taxi. Il y a de l’électricité dans l’air et ça se sent.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur