Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

CRITIQUE — « On the Rocks » : le cocktail doux-amer de Sofia Coppola

  • Charles Bosson
  • 2020-10-22

Sofia Coppola revisite la comédie classique hollywoodienne dans ce septième long métrage doux-amer.

Laura est une jeune romancière new-yorkaise mère de deux enfants. Elle a déjà touché une avance pour son prochain livre, mais se trouve confrontée au syndrome de la page blanche car elle soupçonne son mari d’infidélités. Son père lui propose d’espionner celui-ci pour en avoir le cœur net. Le duo formé par Rashida Jones (Parks and Recreation, The Office) et Bill Murray (qui retrouve Sofia Coppola après Lost in Translation et A Very Murray Christmas) a quelque chose de ceux formés par Rosalind Russell et Cary Grant dans La Dame du vendredi (1940), ou Katharine Hepburn et Spencer Tracy dans Madame porte la culot­te (1950). Il l’appelle « microbe » et lui rappelle que les hommes devraient « vénérer le sol qu’elle foule de ses pieds » ; elle se moque de ses penchants misogynes et de sa « génération Martini ».

À LIRE AUSSI : FLASH BACK — « Virgin Suicides » de Sofia Coppola a 20 ans

La nuit, ils se glissent dans leur Alfa Romeo rouge décapotable le temps d’une course poursuite mémorable avec un taxi et dégainent leurs jumelles et leur kit de dégustation de caviar. Mais on ne peut pas passer son existence à siroter des cocktails à la table de Bacall et Bogart, car la vie vous attend, la mélancolie vous rattrape, et ce père fantasque qui multiplie les entrées et les sorties fracassantes est aussi celui qui vous a abandonnée enfant. Convoquant tout son art du cadrage et de l’ellipse, la réalisatrice de Somewhere (autre grande virée père-fille, sortie en 2010) observe les remous derrière les façades vernies, comme ceux que produit une larme qui tombe dans un Martini.

On the Rocks à partir du 23 octobre sur Apple TV+

Tags Assocíes

  • Apple TV
  • On the rocks
  • Sofia Coppola

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur