Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

Critique: Les Plus Belles Années d’une vie

  • Corentin Lê
  • 2019-05-22

Cinquante-deux ans après leur passionnelle histoire d’amour – que Claude Lelouch racontait dans le classique Un homme et une femme –, Anne (Anouk Aimée) et Jean-Louis (Jean-Louis Trintignant) se retrouvent et évoquent, chacun à leur manière, leur relation avortée… Présentée hors Compétition à Cannes, cette suite conjugue avec émotion passé et présent.

Les Plus Belles Années d’une vie de Claude Lelouch (Metropolitan FilmExport, 1h30), sortie le 22 mai
Photo d’ouverture: Copyright Metropolitan FilmExport

Tags Assocíes

  • critique
  • Les Plus Belles Années d'une vieLes Plus Belles Années d'une vie

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur