CinémaCultureLe magazine
  • Article
  • 5 min

« La Communion » de Jan Komasa : un thriller social saisissant

  • Damien Leblanc
  • 2020-03-03

Représentant de la Pologne aux Oscars 2020, ce drame questionne habilement la foi et le péché, à travers le parcours d'un délinquant libéré de prison qui se fait passer pour un prêtre. À revoir sur Arte en ce moment.

Daniel, 20 ans, aspire à suivre des études de séminariste. Mais il en est empêché par le crime qu’il a commis dans son adolescence. Quand son centre de détention l’envoie dans une petite ville de province polonaise pour travailler dans un atelier de menuiserie, il saisit sa chance : fuyant le poste qu’on lui a imposé, il se fait passer pour 
un prêtre. L’imposture va miraculeusement fonctionner et révolutionner la vie de la 
paroisse conservatrice dont il prend la tête…

Inspiré de faits réels, ce thriller social 
dresse le saisissant portrait d’une Pologne en perte de repères et s’interroge sur les possibilités d’échapper à un destin marginal. Nommée à l’Oscar 2020 du meilleur film étranger, cette œuvre bénéficie de l’interprétation stupéfiante de Bartosz Bielenia 
dans le rôle principal et brille par une mise en scène réaliste qui revendique l’influence 
d’Un prophète de Jacques Audiard tout en trouvant sa propre voie, entre noirceur métaphysique et empathie pour des personnages en souffrance. L’ultime séquence, 
brutale et ouverte, laisse ainsi le souffle coupé.

Tags Assocíes

  • critique
  • La Communion

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur