Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Cannes 2021
  • Article
  • 2 min

« La Colline où rugissent les lionnes », premier film farouche d’une jeune prodige

  • David Ezan
  • 2021-07-10

Âgée d’à peine 20 ans, l’actrice française née au Kosovo Luàna Bajrami, révélée par "L’Heure de la sortie" et "Portrait de la jeune fille en feu", passe derrière la caméra avec un flamboyant récit d’émancipation féminine, présenté en ce moment à la Quinzaine des réalisateurs.

Dans une région reculée du Kosovo, petit territoire situé entre l’Albanie et la Serbie, trois jeunes filles se dressent face aux injonctions – celles d’une vie rangée, conforme à la reproduction sociale. De la même génération que la réalisatrice, elles refuseront de se soumettre à ces schémas pour trouver leur propre vérité…

Tout droit venu d’un pays rarissime au cinéma, La Colline où rugissent les lionnes est un essai prometteur sur la féminité conquérante, à mille lieues des figures consensuelles qui guettent les premiers films : tout passe en fait dans le regard aussi aimant que vorace de la cinéaste, qui évite de s’embarrasser d’un discours moral au profit de la densité des images. Densité qui est d’abord celle de ces corps, sublimes dans leur authenticité, presque dangereux dans leur indocilité.

C’est que leur féminité est déjà libérée de toute emprise esthétique, de tout artifice – pas de maquillage, pas de soutien-gorge... –, assumée dans sa belle sauvagerie. La jeune cinéaste les filme comme on filmerait l’ondulation des grands félins, prêts à bondir par instinct de survie. C’est qu’il s’agit bien, sur cette terre brûlée, de trouver la force de vivre : en rugissant en chœur, les filles transcendent l’ennui par la sororité et font de leur condition une fierté.

Luàna Bajrami, quelle cinéphile es-tu ?

Lire l'entretien

Voilà un beau geste de la part d’une jeunesse qui a des choses à dire, LuànaBajrami s’étant décentrée pour inventer trois amazones à son pays d’origine, éclairant d’une lumière quasi mystique les problématiques de sexisme et de misère sociale qui l’agitent.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur