Festival de CannesCinémaCultureGEn.ALe magazine
  • News
  • Article
  • 3 min

Hulu diffuse la bande-annonce de sa nouvelle série « Conversation with Friends »

  • Cannelle Anglade
  • 2022-04-13

Adaptée du premier roman de l’irlandaise Sally Rooney, la série suit les aventures amoureuses d'un ménage à quatre dans le Dublin contemporain.

La mini-série en 12 épisodes est réalisée et produite en partie par Lenny Abrahamson, qui signait déjà l’adaptation télévisuelle du deuxième roman de Sally Rooney, Normal People, pour la BBC en 2020. La scénariste Alice Birch sera à nouveau de la partie.

Sally Rooney, alors âgée de 26 ans, publie Conversation with Friends en 2017. Saluée par la critique, elle obtient pour ce livre le prix du meilleur jeune écrivain de l'année décerné par The Sunday Times.

Écrit en trois mois alors qu'elle terminait ses études, il raconte l'histoire de deux jeunes étudiantes en littérature au Trinity College de Dublin (aperçu dans Normal People) et tombant sous le charme d'un couple d'artistes, un peu plus âgés. Polyamour, féminisme et entrée dans la vie active, le roman aborde les préoccupations actuelles de toute une génération.

Frances, interprétée par Alison Oliver qui fait ses premiers pas à l’écran, s’embarque dans une liaison avec Nick, un acteur marié - Joe Alwyn (Un jour dans la vie de Billy Lynn, La Favorite), alors que sa meilleure amie et colocataire, Bobbi (Sasha Lane, révélée par American Honey) se rapproche de la femme de Nick, la magnétique Melissa (Jemima Kirke, inoubliable dans la série Girls de Lena Dunham).

Le réalisateur Lenny Abrahamson explique à The Hollywood Reporter qu’il s’agit d’un véritable récit initiatique, centré sur le personnage de Frances qui « essaie de se comprendre, de se découvrir (…) la série est élaborée de manière à défier le bon sens des spectateurs, à les faire douter sur ce qui est bon ou mauvais selon les situations ».

À voir : « Normal People », métamorphoses de l'amour

Lire la critique

La série Normal People sort d’un succès critique et public, amassant 4 nominations aux Emmy Awards et 2 aux Golden Globes (meilleure mini-série et meilleure actrice dans une mini-série pour Daisy Edgar-Jones) en 2021. Elle propulse ses deux acteurs principaux sur le devant de la scène (Paul Mescal joue ensuite dans The Lost Daughter de Maggie Gyllenhaal).

La formule reste la même pour Conversation with Friends : la relation mélancolique entre deux amants qui dès le départ, semble compromise, et représentée sur un laps de temps long, interférant avec d’autres personnages et d’autres relations, en ricochets. Abrahamson déclare que la série est « un peu plus bordélique que Normal People. Les amitiés sont confuses et il y a en plus ! ». Il ajoute : « Frances est un personnage très particulier, parfois radieuse, parfois exaspérante, avec une tendance à vouloir disparaitre complétement ».  

Image: © FR IMDB

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur