CinémaCultureLe magazine
  • News
  • Article
  • 3 min

Cinq clins d'oeil humoristiques à « Matrix » dans la culture populaire

  • Sarah Jeanjeau et Léa André-Sarreau
  • 2021-12-17

Dix-huit ans après "Matrix Revolutions", Neo (Keanu Reeves) et Trinity (Carrie-Ann Moss) sont sur le point de se retrouver dans "Matrix Resurrections", quatrième opus de la saga cybernétique réalisé par Lana Wachowski. Depuis la sortie du premier volet en 1999, la culture pop s'est référée de nombreuses fois à ce blockbuster philosophique culte, en s'amusant souvent à le détourner. Prêts à vous plonger dans la matrice de ces drôles de réappropriations ? On y va.

Le coup de pied de Fiona dans Shrek 

Sous ses abords naïfs, la franchise Shrek regorge de clins d'oeil à la culture populaire, que les créateurs des studios Dreamworks ont disséminé avec un esprit ludique et un tantinet provocateur. En tant que parodie de conte de fée, le dessin-animé se réapproprie les clichés aculés de plusieurs genres - la comédie romantique, le buddy movie... et le film d'action. Pour pasticher avec amour ce genre, quoi de mieux que d'utiliser Matrix, dont les combats prennent l'allure de véritables ballets armés ? C'est ainsi que dans le premier opus de la saga, Fiona, la plus badasse des princesses, met K.O Robin des Bois et sa horde avec un coup de pied magistral, qui se fige dans l'air avant que la caméra tourne autour d'elle à 180 degrés. Une impression de déjà-vu ? Normal : Trinity effectue exactement le même tour de force dans Matrix, sorti deux ans auparavant.

FLASH-BACK: Matrix, retour sur une saga culte qui fête ses 20 ans

Lire l'article

Une troublante coïncidence dans Star Wars

Avec son univers labyrinthique fait de réalités parallèles tout en trompe-l'oeil, Matrix devait forcément devenir une caverne à futurs easter egg. C'est ainsi que trois ans après la sortie du film, George Lucas décide de rendre hommage à ce film de SF cyberpunk dans Star Wars, épisode II : L'Attaque des clones. Flash-back sur l'enquête de la décennie. En 2015, un fan de la saga prénommé TheRobertissimo explique avoir repéré que l'acteur qui propose de la drogue à Obi Wan lors d'une scène dans un bar est le même que celui qui joue le Mulot dans Matrix (Matt Doran) : « C’est un membre de l’équipage et c’est lui qui a créé la "Femme en Robe Rouge" (un programme qui est chargé d’attirer l’attention des nouveaux membres afin de leur montrer qu’il faut rester sur ses gardes dans la Matrice). » Pensant d'abord à une coïncidence, il réalise qu'un peu plus tard, une femme lance un regard séducteur à Anakin... et qu'il s'agit de la même actrice que dans Matrix, Fiona Johnson. Autre clin d'oeil appuyé : sur le comptoir du bar sont posés un verre bleu et un verre rouge, possible référence visuelle aux deux pilules de Morpheus.

« Matrix Resurrections » : découvrez la bande-annonce

Lire l'article

Une discussion méta dans The Office

Quel lien entre The Officemockumentary sur la vie de bureau d'une banale entreprise de papier, et le très philosophique Matrix ? Presque rien, si ce n'est une séquence inédite de la série qui aurait dû figurer en intégralité dans le final du show, mais qui n'a été révélée entièrement que récemment par NBC. Imaginez la rencontre entre le hacker Morpheus (Laurence Fishburne dans le film original, ici joué par Hugh Dane) et Dwight (Rainn Wilson), employé de la société, dans un cagibi un peu sordide, en train de divaguer sur le sens de la vie. Vous obtiendrez cette version low cost, en forme de canular, de Matrix. Ici, Jim (John Krasinski) et Pam (Jenna Fischer) ont décidé de piéger leur collègue Dwight en lui envoyant un message hacké lui demandant de se rendre dans un entrepôt. S'en suit un tête à tête absurde, où les deux personnages discutent du lien poreux entre réalité et fiction (attention, mise en abyme méta et migraine en vue), avant que Morpheus lui propose de prendre la pilule bleue ou rouge. 

Alerte : des images inédites du tournage de « Matrix 4 » sont sorties

Lire l'article

Le look de Charles Boyle dans Brooklyn Nine-Nine

La sitcom policière pilotée par Dan Goor et Michael Schur (Parks and RecreationThe Good Place) ne s’est pas privée d’un hommage à Matrix, le temps d’une courte séquence figurant dans un épisode de la première saison. Une scène hilarante dans laquelle Charles Boyle (Joe Lo Truglio) débarque au commissariat le lendemain d’une énième rupture, affublé de la tenue emblématique (lunettes noires incluses !) portée par Neo dans le premier volet de la saga. Une façon originale, quoi qu’un peu excessive et probablement très coûteuse – Boyle affirme qu’il a utilisé l’intégralité de l’argent économisé pour sa lune de miel afin d’acheter le costume – de se remettre d’une peine de cœur.

Les multiples clins d'œil à la saga dans Les Simpson

Nul besoin d’être un inconditionnel des aventures de la famille Simpson pour savoir que ses créateurs prennent toujours un malin plaisir à disséminer d’innombrables références cinéphiles au gré des épisodes de la série.  La saga des sœurs Wachowski a visiblement inspiré de nombreuses fois Matt Groening, qui utilise l’imagerie des films comme prétexte à l’élaboration de savoureux gags visuels. Tous sont compilés dans cette anthologie, où l’on on trouve pêle-mêle les multiples références au coup de pied à 180 degrés de Trinity, l’apparition furtive d’un poster pour le (heureusement fictif) « Matrix Christmas Special » ou une représentation théâtrale durant laquelle Homer confond le script de Matrix avec celui de Macbeth. 

5 références incontournables à « Shining » dans la culture populaire

Lire l'article

Matrix Resurrections de Lana Wachowski Warner Bros. (2 h 28), sortie le 22 décembre

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur