CinémaCultureLe magazine
  • News
  • Article
  • 3 min

Cannes 2022 : la cérémonie d'ouverture en trois temps forts

  • Trois Couleurs
  • 2022-05-18

Placé sous le signe de la solidarité avec l'Ukraine, l'événement a été l'occasion de célébrer la puissance du cinéma et sa force de frappe politique en ces temps chaotiques.

Le discours inattendu de Volodymyr Zelensky

« Grâce au cinéma et grâce à ce film, le cinéma a cessé d'être muet. Muet dans tous les sens de ce mot. » Avec ces paroles symboliques, prenant pour point d'ancrage Le Dictateur de Charlie Chaplin, Volodymyr Zelensky place d'emblée cette 75e édition sous le signe de l'engagement et de la gravité. Le président ukrainien a livré hier soir depuis Kiev un discours d'autant plus émouvant qu'il n'avait pas été annoncé au programme. Après avoir été introduit par la maîtresse de cérémonie Virginie Efira, le chef d'Etat rappelle à quel point le 7e art s'est toujours fait caisse de résonance des soubresauts politiques et des conflits mondiaux - il évoque le Festival de Cannes avorté de 1939 face à la guerre, et Apocalypse Now de Francis Ford Coppola, filant la métaphore de la liberté retrouvée par la prise de parole : « Le cinéma a parlé et c'était la voix de la future victoire de la liberté. »

Discours surprise de Volodymyr Zelensky pour la cérémonie d'ouverture du Festival de Cannes

Lire l'article
Le pitch émouvant de Virginie Efira

« Le monde est écrit dans une langue incompréhensible. Le cinéma est traduit pour nous avec des images et des émotions. Sans cette lumière, sans ce langage commun, chacun est dans sa nuit. Chers amis, sortons de cette nuit ensemble et embrassons le monde. » Après avoir démarré son discours d'inauguration par un hommage aux super-pouvoirs du cinéma, capable de transcender les différences et de sortir de soi, Virginie Efira se lance dans un blind-test musical dédié aux œuvres récompensées par la Palme d'or - Taxi Driver, Pulp Fiction... Avec comme fond sonore la partition groovy d'All that Jazz de Bob Fosse (1979), l'actrice évoque la force profonde du cinéma, celle qui appuie sur notre corde sensible intérieure, réveille un souvenir enfoui, une émotion informulée au détour d'un plan ou d'un dialogue banal. S'il ne fallait retenir qu'une seule phrase de ce discours écrit avec le scénariste Thomas Bidegain (et prononcé dans une très chic robe Yves Saint-Laurent) : « Le chemin de nos coeurs n'est pas celui de l'algorithme ».

Virginie Efira se confie sur son rôle de maîtresse de Cérémonie au Festival de Cannes au JDD

Lire l'article
La parenthèse musicale de Vincent Delerm

On le savait fan d'Agnès Varda - en 2019, il rendait hommage à la cinéaste espiègle dans sa chanson Vie Varda, en forme d'échappée maritime -, mais pas de Johnny Hallyday. Hier soir, le compositeur interprète Vincent Delerm foulait la scène du Festival de Cannes pour interpréter Que je t'aime, standard ô combien populaire du chanteur. Un piano-voix sobre et élégant, dont les premières notes sont harmonieusement reprises par Virginie Efira, tandis qu'un mash-up des plus belles scènes d'amour au cinéma défile derrière. Le summum du glamour à la française, nous dit-on dans l'oreillette - au point que le public n'a pu résister à l'appel de Vincent Delerm pour fredonner la ritournelle.

La rédac’ à Cannes : demandez le programme !

Lire l'article

On n'oublie pas Vincent Lindon et Forest Whitaker, qui ont failli voler la vedette à tout ce beau monde. L'acteur français d'abord, qui est président du Jury cette année, et a lu un texte plein de gravité, traversé par l'idée d'humilité et d'altruisme : « Pouvons-nous faire autre chose qu’utiliser le cinéma, cette arme d’émotion massive, pour réveiller les consciences et bousculer les indifférences? » De quoi nous remettre les pieds sur terre, au cas où les paillettes nous feraient tourner la tête. Pas moins touchant, Forest Whitaker, auréolé de la Palme d’Or d’honneur cette année - l'acteur américain avait obtenu un prix d’interprétation en 1988 pour Bird de Clint Eastwood. Avec sa voix profonde et une grande douceur, l'acteur a posé des mots justes et plein d'humanité pour définir sa vocation : « Tout au long de mes quatre décennies de carrière, j'ai cherché ce que je suis en tant que personne, et ce qui nous relie tous dans la lumière de chaque personnage. Mon métier d'acteur m'a mieux fait prendre conscience du monde », a-t-il déclaré.

Le Festival de Cannes se tiendra cette année du 17 au 28 mai 2022. Tous nos articles sur l’événement sont à suivre ici.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur