Festival de CannesCinémaCultureGEn.ALe magazine
  • Critique
  • Article
  • 2 min

« Boum Boum » de Laurie Lassalle : en feux

  • Joséphine Leroy
  • 2022-06-13

Sélectionné en compétition au dernier Cinéma du réel, ce premier long métrage incandescent et passionnel de Laurie Lassalle documente la lutte des « gilets jaunes » en même temps que la naissance des sentiments de la réalisatrice pour un manifestant. Fascinant.

Éclats de verre, voitures brûlées, effluves de gaz lacrymogène… À l’automne 2018, dans une ambiance électrique, Laurie Lassalle a embarqué sa caméra aux Champs-Élysées pour capturer les manifestations des « gilets jaunes ». Mais le projet de son film (au départ proche d’un reportage classique) évolue à partir de sa rencontre avec Pierrot, un jeune manifestant tchatcheur, avide de débats politiques et de liberté. À la lutte politique collective se greffe alors la lutte amoureuse : Pierre est en couple libre, il ne peut rien promettre à Laurie, qui, elle, commence à s’attacher…

La magie du documentaire consiste à faire fusionner l’atmosphère de chaos qui se répand dans les rues aux sentiments tout aussi éclatés de la cinéaste, prise dans un tiraillement constant entre idéalisation et désillusion. Le « boum boum » du titre, c’est à la fois les tirs de LBD, qui fusent et causent des blessures dramatiques chez les manifestants (filmées au plus près par la caméra de Laurie Lassalle), et le son des battements incontrôlables de son cœur.

Ce qui frappe, dans le film, c’est le contraste entre un romantisme exacerbé (une forme de naïveté assumée) et l’extrême lucidité de la réalisatrice, qui se demande constamment si ce mouvement politique comme ses sentiments pour cet homme qu’elle fantasme vont s’inscrire dans la durée. Presque quatre ans après l’explosion du mouvement des « gilets jaunes », et presque trois ans après le début d’une crise sanitaire mondiale éprouvante, il nous fallait un film aussi fort pour nous rappeler l’importance de la combativité – dans tous les champs.

Boum boum de Laurie Lassalle, JHR Films (1 h 50), sortie le 15 juin

Image (c) JHR Films

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur