Festival de CannesCinémaCultureGEn.ALe magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

On a les premières images de « Blonde », avec Ana de Armas dans la peau de Marilyn Monroe

  • Trois Couleurs
  • 2022-06-22

Netflix vient de dévoiler une bande-annonce en noir et blanc de son très attendu biopic sur la star, qui s'annonce comme une portrait à la fois élégant et torturé.

Pour incarner cette icône, qui fascina autant par son glamour que pour sa destinée tragique, le réalisateur Andrew Dominik a choisi Ana de Armas - révélée dans À couteaux tirés et Mourir peut attendre -, double troublant de l'actrice que l'on découvre dans un court teaser en clair-obscur. Face à un miroir, grimée d'une perruque blonde, Marilyn Monroe se fait maquiller, en pleurs, avant qu'une série de flashs révèle des moments clés de sa carrière - sa robe blanche soulevée au-dessus de la bouche de métro dans Sept ans de réflexion de Billy Wilder, son interprétation inoubliable de Diamonds Are a Girl's Best Friend dans Les Hommes préfèrent les blondes d'Howard Hawks...

Adaptation de l'autobiographie fictive de Joyce Carol Oates, ce biopic se présente comme une relecture sulfureuse et audacieuse de la vie de l'actrice, un portrait imaginaire de celle qui troqua ses chevelure brune et son nom (Norma Jeane Baker) pour devenir une égérie, au risque de se brûler les ailes, sous le soleil mortifère de la célébrité.

L'autrice du roman, Joyce Carol Oates, avait déjà rendu son verdict sur Twitter en 2020, évoquant le projet en ces termes : « C’est incroyable, brillant, et très dérangeant, et peut-être de manière plus surprenante, une interprétation très féministe…Je ne suis pas certaine qu’un réalisateur homme a déjà réussi une telle chose ».

Plus tard, en septembre 2021, elle confirmait son enthousiasme, pointant la manière dont le film parvenait à naviguer en eaux troubles : « Un portrait exquis de Marilyn Monroe par Ana de Armas et le réalisateur Andrew Dominic [sic] ; sans l’autre, aucun des deux n’aurait peut-être atteint cette magie. Le ton du film est difficile à classifier, ce n’est pas surréaliste mais ce n’est pas non plus totalement réaliste, ce n’est pas ‘horrifique’, mais il s’y infuse l’angoisse de l’horreur. »

La romancière a également salué la performance de l'actrice cubano-espagnole Ana de Armas, qui semble épouser avec subtilité les moindres mimiques de l'actrice, passant avec versatilité du rire aux larmes.

Blonde sortira sur Netflx en septembre 2022. Le casting est aussi composé d’Adrien Brody, Bobby Cannavale, Julianne Nicholson et Sarah Paxton.

Image (c) Netflix

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur