CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

Le scénario de la mini-série « Napoléon » par Cary Fukunaga est bouclé

  • Trois Couleurs
  • 2021-10-12

Le réalisateur du récent « Mourir peut attendre » est en train d'adapter pour HBO la fresque historique titanesque et avortée de Stanley Kubrick.

Certaines carrières sont hantées par des projets fantômes, des désirs de films inachevés, qui finissent presque par définir en creux l'identité des réalisateurs. A ce petit jeu, Stanley Kubrick est le maître - même si Francis Ford Coppola le talonne de près avec Megalopolis. Citons The Aryan Papers, un film avorté de Kubrick sur l’Holocauste, mais aussi une œuvre de science-fiction sur l’intelligence artificielle qui sera finalement confiée à Steven Spielberg (A.I. Intelligence artificielle, 2001)... Et surtout, un biopic magistral et révolutionnaire sur Napoléon, considéré comme le plus grand film jamais tourné. En maniaque du détail, Kubrick boucle le scénario de cette fresque en 1969, prévoit des scènes de bataille grandeur nature, et compte confier le rôle-titre à Jack Nicholson. Jusqu'à ce que la frileuse MGM, effrayée par le budget et l'ambition de Kubrick, stoppe net le projet.

Trois scénarios inédits de Stanley Kubrick retrouvés chez lui

Lire l'article

Cinquante ans après cette genèse avortée, la saga historique renaît de ses cendres grâce à Cary Fukunaga, réalisateur du récent Mourir peut attendre et de la première saison de la série True Detective. Depuis plusieurs années, le cinéaste a fait entendre qu'il travaillait sur une nouvelle adaptation, qui serait bientôt prête à voir le jour. Dans une interview à Collider, Cary Fukunaga a déclaré qu'il travaillait sur Napoléon depuis "quatre ou cinq ans, peut-être plus." Avant de préciser : "Donc oui, je suis définitivement impliqué dans ce projet. Nous avons à présent tous les scripts des épisodes, et nous nous préparons à réfléchir à la prochaine étape. Tout ça est en cours."

SUPERCUT : Les regards caméra dans le cinéma de Kubrick

Lire l'article

Produite par Steven Spielberg, cette mini-série devrait être diffusée par HBO - des rumeurs citaient David Leland (Les Borgia) aux commandes du scénario, mais rien d'officiel de ce côté-là. En tout cas, Cary Fukunaga a entrepris un véritable pèlerinage mémoriel pour comprendre l'obsession de Kubrick envers Napoléon : "J'ai passé beaucoup de temps dans sa bibliothèque et dans sa maison de St Albans avec Christiane, sa femme, et Jan [Harlan], son beau-frère. C’était assez impressionnant." On lui souhaite de porter fièrement le flambeau et de briser la malédiction autour de ce projet maudit. Comme c’est un pro du plan-séquence et des intrigues à ramifications où s’imbriquent psychologie et suspense (il l'a prouvé avec le fameux plan-séquence de 6 minutes dans l’épisode 4 de True Detective), on mise sans hésiter sur lui. En attendant, on revoit sur le site de la Cinetek la version démente et follement avant-gardiste d'Abel Gance (1927) lui aussi fasciné par le charisme ambigu de Napoléon, que le cinéma aime décidément exhumer de ses cendres.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur