Entrer votre recherche

[LA NOUVELLE] Melissa Guers, force tranquille

Partager

Ancienne gymnaste rompue aux exigences de la compétition, elle s’impose dans La Fille au bracelet, nouveau film aux allures d’épreuve de force mentale de Stéphane Demoustier. La pétulante Melissa Guers, 23 ans, y joue le rôle tortueux de Lise, jeune femme accusée d’un ignoble meurtre. Une première apparition au cinéma pour laquelle il lui a fallu composer avec l’impassibilité du personnage, source de sidération pour la cour. «J’avais peur de passer à côté d’elle, de ne pas être Lise. Je l’ai d’abord rejetée, ne comprenant pas son attitude. L’adolescence n’est pas une période aisée.» Étudiante en lettres à la Sorbonne au moment du casting, et «plus habituée à écrire qu’à parler», cette mordue de psychologie a sondé le personnage au cours d’une série de rencontres avec le réalisateur. «C’est le moment où l’on peut le plus rêver, où le champ des possibles est ouvert, alors que, une fois le tournage arrivé, la réalité nous rattrape», raconte-t-elle, fascinée par ces instants troubles. Entre deux tournages, Melissa Guers aimerait travailler auprès de personnes précaires ou dans le secteur de l’écologie – comme charriant toujours un certain goût du défi. 

La fille au bracelet de Stéphane Demoustier, Le Pacte (1 h 36), sortie le 12 février
Photographie : Paloma Pineda

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.