Entrer votre recherche

Repéré sur Tik-Tok : une fan de Twilight réhabilite Bella

Partager

Impossible d’oublier Twilight, adaptation à succès du best-seller de Stephenie Meyer qui imagine une histoire d’amour entre une ado déprimée et un vampire torturé. Impossible, également, d’oublier à quel point Bella, l’ado en question, nous énervait. Près de dix ans après, on se rend compte grâce à Tik-Tok qu’on était à côté de la plaque. 

À côté d’une Lena Duchannes, héroïne trouble qui captive le jeune Ethan Wate dans Sublime Créatures de Richard LaGravenese, film young-adult sorti en 2013 qui doit beaucoup à Harry Potter et Twilight, Bella passe pour une fille — ne mâchons pas nos mots — chiante, voire complètement fade. Incarnée à l’écran par Kristen Stewart (devenue depuis une figure du cinéma queer et féministe US), ses moues crédules, sa fascination béate pour Edward (Robert Pattinson, qui a lui aussi fait du chemin après l’arrêt de la saga) ont de quoi irriter le commun des mortels.

À LIRE AUSSI : Décryptage — Les romans young adults au cinéma

Et si on s’était tous magistralement trompé sur son compte ? Presque dix ans après la sortie du dernier volet (Twilight, chapitre V : Révélation, 2ème Partie de Bill Condon, 2012), une fan américaine nous prouve qu’on a été beaucoup trop cinglants, extraits commentés à l’appui. Cette utilisatrice de Tik-Tok, qui se fait appeler « honeydxo » sur le réseau, a revu les films, diffusés en ce moment sur la plateforme Amazon Prime, et révélé en vidéo la face weirdo de notre héroïne malaimée. Comme dans cette excellente scène coupée du premier film (Twilight, chapitre I : Fascination de Catherine Hardwicke, 2008) et réintégrée dans la version étendue du film. Contexte : Bella visite pour la première fois la chambre d’Edward. Son attention s’arrête sur un bâton de pluie (ok, pourquoi pas?) Elle se remémore alors une anecdote d’enfance pour le moins spéciale, qu’elle raconte à son vampire bien-aimé : quand elle était petite, elle et sa mère avaient l’habitude de confectionner des bâtons de pluie avec des rouleaux de papier toilette et… les excréments de son chinchilla.

@honeydxook so first of all my voice is way too calm in the beginning for how insane this scene is & 2nd…EDWARDS FACE LITERALLY DID THE 👁👄👁 ##twilight ##fyp♬ original sound – smokey

La réaction d’Edward est sans appel :

 

Évidemment, une telle démonstration (déployée en plusieurs vidéos, qui s’intéressent à d’autres scènes de la saga) a suscité des réactions, qu’on retrouve dans les commentaires : « Les réalisateurs se sont dits ‘Retirons tout ce qui montre la personnalité de Bella’ » ou « Bella est incroyablement sarcastique, et ça me rend triste que personne ne le reconnaisse ». On ne peut que se rallier à ces avis, qui nous font réfléchir à la représentation des personnages féminins dans les adaptations ciné de romans young-adults. À l’opposé d’une bonne portion de teenmovies, qui complexifient les héroïnes et ridiculisent souvent la gente masculine (en témoigne ce top spécial Saint-Valentin), ce genre de films a plutôt tendance à affadir les personnages féminins de manière incompréhensible, au vu de leur importance dans le récit (on pense à Hermione dans Harry Potter, largement cantonnée à son rôle de sage fille). Que ça nous serve de leçon : à partir de maintenant, on promet d’arrêter le « Bella bashing ».

Images : Captures d’écran de la vidéo Tik-Tok sus-citée.

Tags:

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.