Entrer votre recherche

En vidéo : les couleurs chez Akira Kurosawa

Partager

Peu de réalisateurs peuvent se vanter d’utiliser la couleur comme l’a fait Akira Kurosawa, qui avec sa maîtrise visuelle a éclaté la palette cinématographique ; pour preuve, cette vidéo méticuleuse. Formé comme peintre dans sa jeunesse, le réal japonais n’a découvert la puissance chromatique du cinéma qu’en 1970, avec son film Dodeskaden- jusqu’à ce moment là, tous ses films avaient été tournés en noir et blanc. Par la suite et jusqu’à la fin de sa carrière (et même avec des problèmes de vue), Kurosawa a exploré de plus en plus la fine frontière entre cinéma et peinture, notamment avec Kagemusha, l’ombre du guerrier (1980), Ran (1985) et Rêves (1990)- où il a même utilisé des toiles de Van Gogh incrustées en arrière-plan. Merci Philip Brubaker pour la vidéo !

[emoji]🎨[/emoji]

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.