Entrer votre recherche

[COURT-MÉTRAGE] Le Festival d’Annecy met en ligne « No, I Don’t Want to Dance ! » d’Andrea Vincinguerra

Partager

La 44e édition du Festival international du film d’animation, qui se déroule jusqu’au 30 juin, s’est ouverte hier en ligne. Et pour ouvrir les festivités, le festival a diffusé le court-métrage No, I Don’t Want to Dance ! d’Andrea Vincinguerra. 

Afin de respecter les mesures sanitaires mises en place, le Festival d’Annecy se déploie en ligne. Pour 15 euros, vous pourrez ainsi accéder à tous les films sélectionnés cette année. En guise d’accompagnement, et pour fêter dignement les 60 ans d’existence du festival, on retrouvera chaque jour sur le site Format court des courts-métrages (16 au total) programmés de 2002 à aujourd’hui.

Et ça commence par un film trash et sans concession : dans No, I Don’t Want To Dance ! , en compétition à Annecy cette année, l’Italien Andrea Vincinguerra évoque notre société individualiste. Dans un resto, un ascenseur, une piscine ou un appartement, toutes les petites scènes imaginées par le cinéaste tournent au fiasco le plus total. C’est que les personnages (des marionnettes en laine un poil déglinguées), trop occupés à danser au son d’une techno mortifère, ne prêtent aucune attention au monde qui les entoure. Avec son excellent sens de l’ironie macabre, ce court réalisé en stop-motion nous fera réfléchir à deux fois avant de repartir en teuf. 

 

 

Tags:

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.