Entrer votre recherche

[BON PLAN] Des places à gagner pour Hassan Hajjaj à la Maison européenne de la photographie

Partager

Djellabas motif léopard, voiles avec imprimé Louis Vuitton, babouches Nike: les tenues des impertinents modèles de Hassan Hajjaj détonnent, étonnent et provoquent immanquablement un sourire. Le photographe anglo-marocain est connu pour ses portraits de stars (Hindi Zahra ou Keziah Jones) comme d’inconnues (des motardes de Marrakech), dans des compositions frisant le kitsch et qui lui ont valu le surnom d’Andy Wahloo. Et c’est vrai qu’il y a quelque chose de l’artiste américain Andy Warhol dans ces détournements d’objets du monde contemporain (des boîtes de concentré de tomate ou des pneus utilisés en frise de cadre), mais aussi du photographe malien Malick Sidibé, pour ses portraits de studio pêchus. Avec malice et légèreté, Hajjaj tend le miroir à nos fantasmes exotiques d’Occidentaux pour mieux les bousculer. Sa célébration créative du multiculturalisme a enfin sa rétrospective dans une France qu’il aime aussi titiller – voir son film Naabz, qui suit une femme voilée dans Paris, en plein débat sur l’interdiction du port du voile intégral, en 2010.

On fait gagner des places pour cette expo: pour participer et avoir une chance de gagner, rendez-vous sur notre page Facebook, avec un post dédié à commenter (en taguant un ami) et à partager.

«Maison marocaine de la photographie. Carte blanche à Hassan Hajjaj», jusqu’au 17 novembre à la Maison européenne de la photographie
Image: Hassan Hajjaj, Alia Ali, 2014

Tags:

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.