Tapez pour chercher

Cinéma Homepage News News newshome

Martin Scorsese va réaliser un documentaire sur la scène musicale des années 1970

Partager

Le réalisateur américain est un habitué des documentaires. Son dernier en date s’intéressait à Bob Dylan.

Mis à part une barbe bien fournie et un Oscar de meilleur réalisateur en 2004 pour Les Infiltrés, rien n’a vraiment changé pour Martin Scorsese depuis les années 1970. Il avait déjà d’épais sourcils, était déjà un réalisateur de premier plan et faisait déjà jouer Robert De Niro, Joe Pesci et Harvey Keitel dans des films de gangsters. A l’époque déjà, Marty était un inconditionnel de la musique, principalement du rock et du blues. Dans un prochain documentaire, d’après Variety, le réalisateur de La Couleur de l’argent s’intéressera justement à la scène musicale new-yorkaise de cette période bénie du rock.

Pour le moment, ce documentaire n’a ni titre ni date de sortie ni diffuseur connu. C’est la société Imagine Entertainment, avec à sa tête Ron Howard et Brian Grazer, qui est à l’origine du projet. Martin Scorsese semble être la personne idéale pour ce documentaire car il connait parfaitement l’effervescence artistique qui enflammait New York il y a cinquante ans. Il s’y était déjà intéressé pour HBO dans la série Vinyl qu’il avait créée avec son ami Mick Jagger, le chanteur des Rolling Stones.

Martin Scorsese est loin d’être un novice dans le monde du documentaire. Lorsqu’il était encore à l’université de New York, en 1970, il a réalisé Street Scenes, un film d’une peu plus d’une heure où l’on suit les pas d’une manifestation contre la guerre du Vietnam dans les rues de la Grosse Pomme. Depuis, entre deux chefs d’oeuvre de fiction, il arrive régulièrement que le cinéaste capte le réel avec sa caméra ou s’amuse à monter des images d’archives. On pense notamment à son Voyage en Italie (1999) dans lequel il fait l’éloge du cinéma italien de Visconti, Fellini et Antonioni, à No Direction Home (2005) sur le début de la carrière de Bob Dylan ou encore à Shine a Light (2008) où il filme des répétitions jusqu’aux concerts les Rolling Stones. Vous l’aurez compris, lorsqu’il s’attaque au docu, la musique n’est jamais bien loin.

Image : Martin Scorsese et le batteur des Rolling Stones Charlie Watts sur le tournage de Shine a Light – Copyright Wild Brunch

Tags:

Vous pourriez être intéressé par