Entrer votre recherche

« Good Night, and Good Luck » de George Clooney va devenir une pièce de théâtre

Partager

Ce brûlot politique – qui nous replonge dans les sombres années du maccarthysme -,  réalisé par George Clooney, s’offrira une nouvelle version sur les planches du Steppenwolf Theatre Company de Chicago.

Avant d’être le titre du second film de George Clooney, Good Night, and Good Luck, c’était avant tout l’expression fétiche du présentateur et journaliste Edward R. Murrow pour conclure ses émissions télévisées. Personnalité atypique et engagée, il est connu pour avoir combattu avec vigueur le maccarthysme, période trouble des années 1950 pendant laquelle le sénateur américain Joseph McCarthy menait une politique anticommunistes, enjoignant notamment Hollywood à la délation à travers une « liste noire » d’artistes  soupçonnés d’avoir des liens étroits avec le parti communiste (Charlie Chaplin, Sterling Hayden ou encore le scénariste Dalton Trumbo y figuraient). De cette atmosphère délétère et paranoïaque, l’acteur de la trilogie Ocean’s tira en 2005 un film à succès avec Jeff Daniels, Robert Downey Jr et Patricia Clarkson.

Mettant en scène le combat acharné d’Edward R. Murrow (l’excellent David Strathairn) et de Fred Friendly (George Clooney) – qui incarne le producteur de son émission d’information See It Now diffusée sur CBS – afin de faire tomber le sénateur McCarthy, Good Night, and Good Luck va désormais devenir une pièce de théâtre. Selon le Hollywood Reporter, le scénario de George Clooney et Grant Heslov sera adapté par Matt Charman, dramaturge qui a également co-écrit avec les frères Coen le très élégant Pont des Espions (2015) de Steven Spielberg – qui parlait déjà d’une histoire de taupe et de bouc-émissaire sur fond de guerre froide entre Etats-Unis et la Russie.

La Steppenwolf Theatre Company de Chicago présentera la première mondiale de cette pièce mise en scène par Anna D. Shapiro, prestigieuse directrice artistique de la compagnie de théâtre. De longues scènes de discussions dans des pièces inondées de fumée de cigarettes, des décors de plateaux de télévision, une diatribe envers le pouvoir et ses institutions, un portrait élogieux du journalisme : on se figure très bien cette adaptation théâtrale de Good Night, and Good Luck. Revoir cette archive où Edward R. Murrow face caméra, prend position publiquement et déclame un monologue puissant contre le maccarthysme, confirme notre intuition.

Copyright Metropolitan FilmExport

Esteban Jimenez

Tags:

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.