Tapez pour chercher

Cinéma entretienshome iNTERVIEW Règle de trois

[INTERVIEW] Géraldine Nakache, quelle cinéphile es-tu?

Partager

Dans J’irai où tu iras, son troisième long métrage après Tout ce qui brille (2010) et Nous York (2012), elle incarne une jeune chanteuse qui se fait conduire à une audition par sa sœur (jouée par sa fidèle comparse Leïla Bekhti), avec laquelle elle a des relations tendues. Si on la sait fan de variét’, l’actrice et réalisatrice nous en dit plus sur ses films préférés.

Pouvez-vous vous décrire en 3 personnages de fiction ?
Sally Albright (Meg Ryan) dans Quand Harry rencontre Sally de Rob Reiner. Michou (Patrick Timsit) dans La Crise de Coline Serreau. Et Clementine (Kate Winslet) dans Eternal Sunshine of the Spotless Mind de Michel Gondry.

Si vous deviez présenter Vali, votre personnage dans le film, en 3 chansons de variété, lesquelles choisiriez-vous?
Bien entendu « J’irai où tu iras » de Céline Dion. « J’ai 10 ans » d’Alain Souchon. Et « I Believe I Can Fly » de R. Kelly. Je vous laisse voir le film et me dire si ça vous semble juste.

3 couples de cinéma qui vous inspirent ?
Catherine Deneuve et Nino Castelnuovo dans Les Parapluies de Cherbourg. Une évidence. Aladdin et Jasmine. Aussi doux et sucré qu’une madeleine. Alain Chabat et Jean-Pierre Bacri, parce que c’est un immense duo de comédie qui dégage un rythme et une musicalité incroyables.

3 scènes qui ont fait votre éducation sentimentale ?
Dans Les Parapluies de Cherbourg de Jacques Demy, la scène finale où Geneviève retrouve Guy [au début du film, alors qu’elle est enceinte de lui, Geneviève écoute sa mère et quitte Guy, sur le point de partir pour la guerre d’Algérie, ndlr] et où le spectateur découvre qu’ils sont respectivement parents d’une Françoise et d’un François. Toutes les scènes des Choses de la vie de Claude Sautet, parce qu’on sent la fragilité du destin, et aussi pour les compositions musicales quasi organiques de Philippe Sarde. Et puis toutes les scènes de Happy Together de Wong Kar-wai. J’avais 17 ans quand j’ai découvert le film. Un choc.

Une comédie qui vous console au bout de 3 minutes ?
Un air de famille de Cédric Klapisch. Imparable. Et aussi Nos jours heureux, réalisé par mon frère [Olivier Nakache, ndlr] et Éric Toledano.

L’acteur ou l’actrice qui vous faisait fantasmer à 13 ans ?
Tom Cruise dans Cocktail de Roger Donaldson, mais uniquement en VF ! William Coryn [la voix française de Tom Cruise, ndlr] doit y être pour quelque chose.

3 scènes de films que vous aimeriez vivre ?
Je voudrais découvrir la machine à voyager dans le temps de Retour vers le futur, voir de plus près l’usine à chewing-gum des Aventures de Rabbi Jacob et danser sous des trombes d’eau avec Gene Kelly dans Chantons sous la pluie.

J’irai où tu iras de Géraldine Nakache, Mars Films (1 h 40), sortie le 2 octobre
Images: Mars Films

Tags: