Entrer votre recherche

Du nouveau pour le casting de l’adaptation de « Macbeth » par Joel Coen

Partager

Denzel Washington et Frances McDormand ont déjà signé pour participer au projet.

L’Irlandais Brendan Gleeson a été successivement le héros de la révolution irlandaise, Liam Tobin, dans Michael Collins de Neil Jordan (1997) ; roi de Ménélas dans Troie de Wolfgang Petersen (2004) ; le sorcier Fol’Oeil dans la saga Harry Potter ; Winston Churchill dans Into the storm de Thaddeus O’Sullivan (pas sorti en salles) et bientôt Donald Trump dans la mini-série A Higher Loyalty, bientôt diffusée sur CBS. Avec un tel CV, quasiment 100% british, l’acteur, plutôt habitué aux seconds rôles, pourrait bientôt camper un personnage d’envergure : le roi d’Écosse Duncan Ier. Selon les informations de Collider, Brendan Gleeson est actuellement en négociations pour rejoindre l’adaptation de la tragédie de Shakespeare Macbeth par Joel Coen, auteur du scénario et réalisateur tournant pour la première fois sans son frère Ethan. Le comédien était déjà à l’affiche de leur dernier film La Ballade de Buster Scruggs.

Au casting, il rejoindrait Frances McDormand et Denzel Washington qui tiendront les rôles principaux. Plusieurs fois adaptée au cinéma, la pièce raconte l’accession au trône d’Écosse du général Macbeth, poussé au régicide par sa femme et trois sorcières. Rongé par la culpabilité et la paranoïa, ce dernier sombre peu à peu dans la folie. Le film de Joel Coen sera distribué par la société A24 Films, à qui l’on doit Ex Machina d’Alex Garland, Hérédité et Midsommar d’Ari Aster, 90’s de Jonah Hill, A Ghost Story de David Lowery et bientôt The Lighthouse de Robert Eggers (sortie le 18 décembre).

Espérons que cette adaptation de Macbeth ne porte pas malheur au réalisateur comme la pièce en a la réputation en Angleterre. Et que la folie de son personnage ne l’envahisse pas. Mais on n’a pas trop d’inquiétudes. Par le passé, les Coen (No Country for Old Men, Burn After Reading, Arizona Junior…) ont déjà prouvé qu’ils savaient y faire avec la folie et les loufoqueries de personnages hors des clous, comme en témoigne leur filmographie.

Image : Paddington 2 de Paul King – Copyright STUDIOCANAL

Tags:

Vous pourriez aimer

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.