Entrer votre recherche

Le bras cassé du mois: Alexandre Benalla, justicier informel déguisé en Batman

Partager

Le monde réel est plein de héros manqués qui se prennent pour des personnages de fiction…Aujourd’hui, on vous raconte les aventures d’un certain Alexandre, bras droit du président de la République qui a voulu se la jouer Batman en faisant régner l’ordre dans la ville…

Alexandre, un type de 26  ans, a décidé d’aider la police débordée, comme à Gotham dans Batman: un 1er mai, il s’en est pris salement à un manifestant, avec son costume de super-héros – un casque, qui remplace une carte de police. La presse a compris quelques mois plus tard : en France, il existe des bonshommes, comme lui, qui apparaissent et disparaissent comme des ombres. Ou des fantômes. Le président de la République est mouillé, et pas qu’un peu: Alexandre a assuré sa sécurité, un temps. Avant d’être désavoué publiquement par le Palais. Depuis, le fantôme fait du boucan à tous les étages. Jusqu’en Afrique, où il voyage avec des passeports diplomatiques qu’il n’a pas rendus. Les temps sont durs pour les damnés : même dans les ténèbres, il faut faire du blé. Cet hiver, sa trombine s’affiche partout. Car Alexandre jure qu’il y a du réseau en enfer et qu’il a pu, de ce fait, échanger des textos avec le président en personne sur une messagerie cryptée.

Christophe, boxeur de 37 ans, a lui choisi de donner un coup de main à des manifestants en gilets jaunes encerclés par la police. C’était un samedi après-midi tout gris, le premier de 2019. Il a escaladé une rambarde avec son costume de super-héros : un bonnet noir. Et il s’est mis à faire reculer un flic à coups de pains, quand bien même celui-ci avait son bouclier et tout le reste de l’attirail. Quinze jours d’I.T.T. pour le policier et des internautes choqués ou, a contrario, galvanisés : à mains nues, un homme chauve, a priori sans pouvoirs magiques, a vengé tous ceux qui furent chatouillés un jour par la matraque ici et là sans raison aucune. Le même jour que le Kojak en bonnet noir, des gens ont forcé la porte d’un ministère avec un Manitou. Peut-être ont-ils pris aux mots le président, qui dans un discours, a déclaré: « Qu’ils viennent me chercher. » Et qu’ils se sont trompés d’adresse. Tout est désormais possible dans le Nouveau Monde (2017-2022). Résolution du bras cassé du cinéma : résilier Netflix, parce que ça fait doublon avec le journal télévisé de 20 heures.

Tags:

Recevez la newsletter quotidienne du Festival à la maison!

Chaque jour, notre sélection d’œuvres à regarder, lire, écouter depuis chez vous.

 

 

Votre adresse e-mail est collectée et utilisée par MK2 afin de vous envoyer notre newsletter TROISCOULEURS. En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits.