CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

Vidéo : les décors sombres et fantasmatiques imaginés par David Lynch dans Eraserhead

  • Trois Couleurs
  • 2018-01-02

Dans Eraserhead (1977), même un simple radiateur peut nous intriguer. C’est tout l’art de Lynch de transformer des lieux simples en décors gorgés de mystères, comme on peut le voir dans la vidéo de Colin Earner, consacrée à ce bijou surréaliste autoproduit, tourné avec une toute petite équipe et avec comme fil conducteur un scénario de 20 pages (génie !). Il y conjugue le monde moderne dans tout ce qu’il a de plus banal (l’usine LaPelle, vestige industriel) et un imaginaire cosmique (une planète non-identifiée). Une idée, nous explique Colin Earner, que Michel Foucault avait conceptualisé dans les années 1960 et qu’il appelait l' »hétérotopie« , soit le lieu physique de l’utopie. C’est à la fois tordu et sublime.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur