Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

Vidéo : De l’utilisation obsessionnelle des effets spéciaux chez David Fincher

  • Trois Couleurs
  • 2017-05-29

David Fincher est astucieux et sait parfaitement manier les effets spéciaux. C’est ce qu’on apprend en regardant la vidéo ci-dessus : le sang, par exemple, est systématiquement créé par ordinateur. Dans Millénium: Les hommes qui n’aimaient pas les femmes (2011), le trou dans la frange du personnage de Lisbeth Salander est également produit par image de synthèse. Maintenant, tenez-vous bien, selon le décompte très précis de « The Verge » (à qui on doit la vidéo), The Social Network (2010) contient plus d’effets spéciaux que n’en contient, à titre de comparaison, un film comme Godzilla. Et on n’a rien tilté du tout. Le XXIe siècle n’a plus de secret pour David Fincher.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur