Festival de Venise 2022CinémaCultureLe magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

LIVRE ⸱ « Une chambre au soleil » de John Braine

  • Bernard Quiriny
  • 2022-05-05

Roman culte en Angleterre, « Une chambre au soleil » fait partie des grands livres des Angry Young Men, ces jeunes écrivains des années 1950-1960 – Kingsley Amis, Alan Sillitoe, John Osborne – qui ont donné un coup de frais à la littérature anglaise en s’intéressant aux classes populaires et en critiquant l’establishment.

John Braine s’est inspiré de Bel-Ami de Guy de Maupassant, son classique favori, pour raconter l’histoire de Joe Lampton, jeune homme pauvre qui débarque dans une petite ville pour travailler comme fonctionnaire. Il regarde avec envie les gens de l’élite, leurs belles voitures, leurs villas, leur élégance décontractée, et tombe amoureux de Susan, fille d’une famille pleine aux as. Seulement, s’il la convoite, c’est d’abord comme signe d’élévation sociale, « parce qu’elle me donnait les moyens d’obtenir la clef qui ouvrait le coffre où se cachaient mes ambitions ».

BD · « En chair et en fer » de Patrice Killoffer, une dystopie attachante

Lire l'article

La bonne société permettra­-t-elle qu’un péquenot comme lui force ses portes, ou le renverra-t-elle à ses amours avec une autre femme, plus âgée que lui mais de son rang ? Sur ce thème éternel de la revanche sociale, Braine signe un roman magnifique, d’une belle facture classique. C’est aussi un tableau de l’Angleterre des années 1950, incomplètement relevée de la guerre, avec la subtile stratification sociale qui règne en province. Énorme succès en 1957, le roman a été adapté l’année suivante par Jack Clayton sous le titre Les Chemins de la haute ville avec Laurence Harvey et… Simone Signoret ! Soixante ans après, il n’a pas pris une ride.

de John Braine (traduit de l’anglais par Sarah Londin, Les Éditions du Typhon, 376 p., 20 €)

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur