CinémaPETIT ÉCRANCultureQUEER GAZEDIVINE GANGI.A. QUOI ?Le magazine
  • Critique
  • Article
  • 2 min

Notre guide des films à ne pas manquer cette semaine

  • Troiscouleurs
  • 2024-03-12

En salles dès le 13 mars : l'Iran contemporain passé au crible, la déglingue américaine vue par Sean Price Williams, et un conte malien sur la puberté féminine.

THE SWEET EAST de Sean Price Williams

Anciennement chef-opérateur pour les frères Safdie, Sean Price Williams offre un premier long métrage picaresque, où une Alice des temps modernes vagabonde à travers la folie et les contradictions de l’Est américain.

Sean Price Williams : « Mon film est l’étude d’une culture américaine saturée de sports, de divertissements, de dramas »

Lire l'entretien

« The Sweet East » de Sean Price Williams : Alice au pays des folies

Lire la critique

TIGER STRIPES d’Amanda Nell Eu

Après Carrie au bal du diable de Brian De Palma, Grave de Julia Ducournau et Le Règne animal de Thomas Cailley, ce film malaisien offre une réflexion fascinante sur la puberté féminine, en puisant avant tout dans le folklore d’Asie du Sud-Est.

« Tiger Stripes » d’Amanda Nell Eu : coups de griffe

Lire la critique

CHRONIQUES DE TÉHÉRAN d’Ali Asgari et Alireza Khatami

Un prologue, un épilogue et neuf scènes en plan fixe pour raconter l’Iran contemporain. Chaque saynète met face à face le peuple et une forme de pouvoir révélant les absurdités du régime. C’est simple, concis, et d’une efficacité redoutable. Bienvenue à Téhéran !

« Chroniques de Téhéran » d’Ali Asgari et Alireza Khatami : abus de pouvoir

Lire la critique

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur