CinémaCultureLe magazine
  • Paradiscope
  • Article

« The Girl From Plainville » : un true crime captivant

  • Nora Bouazzouni
  • 2022-07-13

Tirée d’une histoire vraie, la série de Liz Hannah (Mindhunter, Pentagon Papers) et Patrick Macmanus (Dr. Death) revient sur l’affaire Conrad Roy, un jeune homme de 18 ans dont la petite amie, Michelle, a été condamnée en 2019 pour incitation au suicide.

Juillet 2014. Garé sur le parking d’un supermarché du Massachusetts, le moteur pourtant éteint, un pick-up émet un étrange vrombissement. Derrière les vitres embuées, la police découvre le corps sans vie d’un adolescent de 18 ans. À l’arrière, la pompe à eau utilisée pour remplir l’habitacle de monoxyde de carbone ronfle toujours. Conrad « Coco » Roy, jeune homme dépressif, anéanti par le divorce de ses parents, avait déjà été hospitalisé deux ans auparavant pour une tentative de suicide au paracétamol. La même année, en vacances en Floride, il avait rencontré Michelle Carter, une jolie blonde profondément solitaire et fan de la série Glee.

Les ados s’amourachent, mais ne se reverront que cinq fois en deux ans, malgré les 50 kilomètres qui les séparent. Une intense relation épistolaire s’installe, par mails et par textos, dans laquelle ils se confient leurs angoisses, le sentiment d’être rejetés par leurs camarades, de n’être pas digne d’amour. Ils projettent un road trip, de se marier en Californie… Michelle se veut rassurante. Quand Coco évoque ses idées noires, elle le dissuade de passer à l’acte et l’encourage à consulter. Mais, en juillet 2014, brutalement, le ton change.

Elle lui écrit : « Bois de la Javel. Pends-toi. Saute d’un immeuble, poignarde-toi. Y a plein de manières. » Plus tard : « Tu dois le faire, Conrad… Arrête de repousser le moment. » Le jour où Conrad passe à l’acte, ils échangent des dizaines de messages, dans lesquels Michelle lui ordonne d’agir. Alertée par ces échanges, la police ouvre une enquête. De son côté, la jeune fille – dont ni la famille ni les amis de Coco n’avaient entendu parler – fait tout pour être au centre de l’attention, tour à tour éplorée puis manipulatrice.

Ce deuil exauce son souhait le plus cher : il l’a rendue « spéciale »… La comédienne Elle Fanning, inquiétante à souhait, est exceptionnelle dans ce rôle sur le fil, comme dans cette scène glaçante où Michelle récite, en pleurs devant son miroir, le monologue de Rachel après la mort de Finn dans Glee, puis redevient stoïque la seconde d’après. Entre crises d’angoisse, fantasmes et mensonges, Michelle se (nous) convainc de la véracité des histoires qu’elle se (nous) raconte, mais où est la vérité ? Et surtout : quel est le mobile de la jeune femme ? Poursuivie pour incitation au suicide et condamnée pour homicide involontaire, elle ne l’explique pas. The Girl From Plainville sonde la tumultueuse psyché adolescente sans chercher de réponse. Un true crime remarquable et sensible, loin du sensationnalisme hélas typique du genre.

le 10 juillet sur Starzplay

Image Copyright Hulu

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur