CinémaCultureLe magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

Notre guide des films à ne pas manquer cette semaine

  • Trois Couleurs
  • 2022-12-13

En salles dès le 28 décembre : une chronique marine sur l’île de Noirmoutier, un docu sur Isabelle Huppert et Fabrice Luchini, un film d’animation guerrier aussi gore que poétique, et bien d’autres surprises.

THE BANSHEES OF INISHERIN de Martin McDonagh

Du jour au lendemain, Colm (Brian Gleeson) décide de ne plus adresser la parole à son meilleur ami (Colin Farrell) amorçant le début d’une descente aux enfers… Entre comédie absurde et tragédie à la lisière du fantastique, Martin McDonagh signe un film dans la lignée de son multiprimé 3 Billboards.

« The Banshees of Inisherin » de Martin McDonagh

Lire la critique

JEU CONCOURS 🌿
En partenariat avec le Tourisme Irlandais, mk2 et TROISCOULEURS vous font gagner un voyage. Toutes les informations ici. 

Jeu concours : un voyage en Irlande à gagner !

Cliquez ici pour participer

LA PASSAGÈRE d’Héloïse Pelloquet

Héloïse Pelloquet retourne sur l’île de Noirmoutier qu’elle connaît bien pour y filmer un couple de pêcheurs, beaux et amoureux marins (Cécile de France et Grégoire Monsaingeon). En résulte une chronique vibrante et vertigineuse sur le travail et le couple.

« La Passagère » d'Héloïse Pelloquet

Lire la critique

JOYLAND de Saim Sadiq

A Lahore, Haider est prié de trouver un emploi et de devenir père. Le jour où il déniche un petit boulot dans un cabaret, il tombe sous le charme de Biba, danseuse sensuelle et magnétique. Lauréat de la Queer Palm cette année à Cannes, ce film saisit par la soif de liberté qui électrise ses personnages.

« Joyland » de Saim Sadiq :

Lire la critique

PAR CŒURS de Benoît Jacquot

Benoît Jacquot nous fait pénétrer l’intimité d’Isabelle Huppert et de Fabrice Luchini lors de leurs répétitions, à l’été 2021, pour deux spectacles différents au Festival d’Avignon. Un documentaire précieux sur leur méthode de travail, qui saisit en montrant leurs fragilités.

« Par coeur » de Benoît Jacquot : les mystères du jeu

Lire la critique

UNICORN WARS d’Alberto Vázquez

Une forêt magique convoitée par une armée d’oursons est habitée par des licornes, dont la légende dit que le sang promet une beauté éternelle… Ce film d’animation étonne par sa poésie gore, où mignon et morbide se côtoient pour nous déstabiliser.

« Unicorn Wars » : des mignons à l'assaut

Lire la critique

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur