CinémaCultureLe magazine
  • News
  • Article
  • 3 min

SUPERCUT : Carnage sous le cagnard

  • TroisCouleurs
  • 2022-10-28

Cette année, Halloween se fête dans une atmosphère particulièrement chaude – le réchauffement climatique lui donne carrément des airs apocalyptiques. On revient en vidéo sur tous ces films d'horreur qui nous ont fait frissonner sous un soleil noir.

Méfiez-vous des ballons rouges, des temps morts au soleil et de l'eau qui dort. Et spécialement le jour de la fête des morts. Dans cette vidéo, on s'intéresse à la manière dont le cinéma d'horreur a chamboulé notre perception de l'été, en instillant des frissons, de l'épouvante et des meurtres sanglants en plein cœur du farniente.

Ari Aster : « J’ai toujours vu la famille comme une espèce de trou noir »

Lire l'entretien avec le nouveau roi du cinéma d'auteur horrifique

C'est le célèbre tueur masqué de Scream, qui sème la panique dans un lycée, situé dans des quartiers pavillonnaires américains typiques. Le requin qui rôde dans Les Dents de la mer, et se prépare à décharner les corps dénudés des vacanciers barbotant tranquillement dans la mer. La folle fin d'Evil Dead, filmée à travers le regard d'un tueur possédé en caméra subjective, en plein milieu d'une forêt qui avait enfin retrouvé son calme. Ou bien cette séquence finale paroxystique de Massacre à la tronçonneuse, capturée dans une aube aussi rougeoyante qu'affolante. Comme le dirait le gouvernement, restons vigilants.

SCÈNE CULTE : « Scream » de Wes Craven

Lire l'article

AVERTISSEMENT : LA VIDEO CI-DESSOUS EST RÉSERVÉE À UN PUBLIC ADULTE.

Montage : Nicolás Longinotti pour TROISCOULEURS.

« X » de Ti West : en extase

LiRE la critique

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur