Festival de Venise 2022CinémaCultureLe magazine
  • News
  • Paradiscope
  • Article
  • 3 min

Sérgio da Costa, Stan Laurel, Marco Bellocchio : ils sont dans le nouvel épisode de mk2 curiosity

  • Trois Couleurs
  • 2022-05-12

Cette semaine, on navigue entre un poétique centre ornithologique de Genthod, l'univers aérien et gagesque de Stan Laurel, avant de visionner une discussion entre le réalisateur Marco Bellocchio et l’acteur Michel Piccoli.

L'île aux oiseaux de Sérgio da Costa et Maya Kosa (2019, 60’, Suisse)

Après une longue période d'isolement, Antonin, jeune homme à la fatigue persistante, redécouvre le monde et la vie dans un centre vétérinaire pour les oiseaux sauvages. Dans ce décor étrange arrosé par le vacarme des avions, on sauve autant d'oiseaux blessés que d'âmes en peine. A travers son regard de jeune ingénu, le spectateur apprend à découvrir ce microcosme animal, traversé par des questions existentielles étrangement humaines : comment apprivoiser la mort, accueillir l'hospitalité, créer un langage non-verbal ? Avec poésie, Sérgio da Costa et Maya Kosa nous offre une échappée insulaire en forme d'ode à la fragilité et à l'altérité.

Pour voir le film, cliquez ici.

Wandering Papas de Stan Laurel (1926, 19’, Etats-Unis)

Clyde Cook est cuisinier sur le chantier de construction d'un pont. Sa spécialité se sont les haricots, et les ouvriers n'en peuvent plus. Clyde décide de partir à la pêche pour varier le menu. Mais les ouvriers ne sont pas vraiment satisfaits de sa nouvelle cuisine... Réalisé par Stan Laurel et produit par Hal Roach, ce film muet est un trésor d’inventivité gaguesque, porté par un rythme effréné et des interprètes au charisme enfantin.

Pour voir le film, cliquez ici.

Entretien avec Marco Bellocchio et Michel Piccoli autour du Saut dans le vide  

Le juge Mauro Ponticelli vit dans un appartement romain avec sa soeur Marta. Leurs rapports s'enveniment, d'autant que Marta, à l'approche de la cinquantaine, est de plus en plus fragile. Sa rencontre avec un acteur va changer la donne... Porté par les sublimes Michel Piccoli et Anouk Aimée, qui ont tout deux reçu un prix d’interprétation à Cannes en 1980, ce film noir et glaçant s'attaque au conformisme bourgeois et catho dans ce qu’il peut avoir de plus fou et cruel. On vous propose de découvrir les commentaires du réalisateur Marco Bellocchio et de l'interprète principal Michel Piccoli à propos de ce film qui nous plonge complètement dans ce milieu secret, dissimulant derrière son apparente sophistication quelque chose de profondément malsain.

Pour voir le documentaire, cliquez ici.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur