CinémaPETIT ÉCRANCultureQUEER GAZEDIVINE GANGI.A. QUOI ?Le magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

SCÈNE CULTE · La braguette de la honte dans « Mary à tout prix »

  • Michaël Patin
  • 2023-12-08

Journaliste névrosé et malchanceux, Ted (Ben Stiller) n’arrive pas à se remettre de son crush de lycée pour la blonde Mary (Cameron Diaz). Retour sur le prologue du film le plus populaire des frères Farrelly et sa cultissime « scène de la braguette ». À revoir sur le plus grand écran possible.

Ted le loser n’en revient toujours pas : Mary, la plus belle fille du lycée, l’a choisi pour être son cavalier au bal de fin d’année. Mais, lorsqu’il vient la chercher chez ses parents, tout déraille : alors qu’il soulage sa vessie aux toilettes, observant deux colombes par la fenêtre, les oiseaux s’envolent, et Mary et sa mère, en plein essayage, entrent dans son champ de vision – et réciproquement. Mortifié d’être pris pour un voyeur, Ted remonte sa braguette trop vite et... débute alors une séquence de comédie génitale anthologique.

Le principe est vieux comme le slapstick : un personnage est victime d’une série de coups, d’humiliations, de catastrophes de plus en plus violents – donc drôles. Histoire d’une obsession amoureuse (multiple), Mary à tout prix s’ouvre sur le trauma originel de Ted. Dans une comédie hollywoodienne classique, la scène se terminerait pile à l’instant où il remonte sa fermeture Éclair – cris, ellipse, arrivée des secours. Ici, c’est un point de départ.

Mary et toute sa famille piétinent devant la porte des W.-C. où Ted s’est enfermé. Puis le beau-père entre pour voir ce qu’il se passe. Puis c’est au tour de la mère, appelée en renfort. Puis un policier passe la tête par la fenêtre. Puis un ouvrier du quartier débarque... Chaque visage stupéfait, chaque remarque incrédule, nous en apprend un peu plus sur l’image que nous sommes les seuls à ne pas voir (« est-ce que c’est la merguez ou les pois chiches ? »). Et puis, soudain, par surprise,on voit. Tout. En gros plan. Un parti pris décisif pour les Farrelly, qui marquaient leur territoire au sein de la comédie américaine : le slapstick poussé dans ses limites sadiques et potaches, jamais avare de coups en dessous de la ceinture.

Mary à tout prix de Peter et Bobby Farrelly, Les Acacias (1 h 59), ressortie le 27 décembre

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur