Festival de CannesCinémaCultureGEn.ALe magazine
  • News
  • Article
  • 4 min

FLASHBACK : « Roméo + Juliette » fête ses 25 ans

  • Damien Leblanc
  • 2022-04-07

L’adaptation par Baz Luhrmann de la tragédie de Shakespeare a déjà 25 ans. Leonardo DiCaprio y a définitivement acquis son statut de star en explorant de nouveaux codes de masculinité.

Quand Roméo + Juliette est arrivé sur les écrans français en avril 1997, la Leomania avait déjà commencé aux États-Unis, où cette adaptation survitaminée de la pièce de William Shakespeare était sortie fin 1996. « Le film a fait passer Leonardo DiCaprio du statut d’enfant star à celui de star tout court », confie Florence Colombani, autrice d’Anatomie d’un acteur. Leonardo DiCaprio (Cahiers du cinéma, 2015). « Le visage du jeune DiCaprio était très connu du public américain car il avait joué dans des séries télé à succès. Mais Roméo + Juliette avait pour fonction précise de l’établir comme une icône adolescente et un objet de désir. Le film fut pensé comme cela par Baz Luhrmann, qui a un rapport fétichiste au cinéma. »

FLASHBACK : Mulholland Drive fête ses 20 ans

Lire l'article

Sublimant DiCaprio pour en faire la star de la génération MTV, le cinéaste porta sur l’acteur de 21 ans un regard novateur. «DiCaprio est traité à l’écran comme l’étaient traditionnellement les figures féminines. C’était le coup d’envoi d’une modernité où la masculinité est regardée différemment. » La relation qui s’instaure entre les deux amants maudits n’en était que plus saisissante. « Juliette n’est pas du tout érotisée par le film. Ce sont plutôt son intelligence et sa vivacité qui sont mises en valeur, alors que c’est la beauté qui est mise en avant chez Roméo. Claire Danes réussit d’ailleurs à tenir tête à DiCaprio. »

FLASHBACK : « Didier » d'Alain Chabat fête ses 25 ans

Lire l'article

Et Florence Colombani de rappeler que la carrière de l’acteur a ensuite su le démarquer de cette image de jeune premier. « Il est allé vers des personnages tourmentés et complexes, loin de l’objet de contemplation de ses débuts. C’est assez habituel que des comédiens comme Marlon Brando ou Alain Delon, connus au départ pour leur beauté, souhaitent montrer la destruction de cette beauté à l’écran. » Toujours plus loin du candide Roméo, Leo vient de finir le tournage de son sixième film avec Martin Scorsese, Killers of the Flower Moon.

FLASHBACK : « Breaking the Waves » fête ses 25 ans

Lire l'article

Illustration : © SUN BAI pour TROISCOULEURS

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur