Festival de CannesCinémaCultureGEn.ALe magazine
  • News
  • Berlinale 2022
  • Article
  • 2 min

« Peter von Kant » de François Ozon : ce qu'en pensent les critiques sur Twitter

  • Trois Couleurs
  • 2022-02-11

Hier soir, François Ozon a ouvert les festivités berlinoises avec son adaptation (risquée) des « Larmes amères de Petra von Kant » du mythique cinéaste et metteur en scène allemand Rainer Werner Fassbinder. Servie au casting par Isabelle Adjani et Denis Ménochet, cette relecture au masculin a-t-elle la force subversive de l'original ? Réponse sur Twitter.

Vu à la Berlinale : « Peter von Kant » de François Ozon

Lire la critique
VIRTUOSE ET JOUISSIF

« Moi qui considère que Les Larmes amères de Petra von Kant est l'un des nombreux chefs-d'œuvre de Fassbinder, je ne peux pas aborder sans a priori l'adaptation "libre" (selon ses mots) de François Ozon 40 ans plus tard, Peter von Kant, qui vient d'ouvrir la Berlinale. Néanmoins, c'est un film génial et original. »

« Heureusement que le début ne s'est pas terminé abruptement. La Berlinale démarre fort avec (...) Peter von Kant, malgré une pause involontaire à mi-parcours : le film est drôle, triste, [entraînant] (...). Le cinéma peut encore faire ça. (...) »

LARMES AMÈRES (ET ATTAQUE SANS CONCESSION À JARED LETO)

« PETER VON KANT ? Plutôt Petra von Can't. Une version édulcorée du chef-d'œuvre de Fassbinder. Totalement dépourvue de la profondeur, du mystère, de la noirceur et des rapports de force palpitants de l'original. Au lieu de cela, c'est une comédie dans laquelle Jared Leto s'intégrerait parfaitement. Ce n'est même pas drôle. »

ET NOUS, DANS TOUT ÇA ?

La rédac à la Berlinale 2022 : notre programme

Lire l'article

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur