Festival de Venise 2022CinémaCultureLe magazine
  • Article
  • 2 min

RESTO ⸱ Odette, l'auberge urbaine

  • Stéphane Mejanès
  • 2022-08-16

Caroline et Sophie, dignes filles du toujours vaillant chef deux étoiles Michel Rostang, sont passées maîtresses dans l’art de créer des lieux où l’on se sent instantanément comme chez soi.

C’est le cas ici où le groupe propriétaire de l’hôtel Le Pont-Neuf, Maison Albar Hotels, leur a demandé de remplir les assiettes. Dans un endroit chouettement décoré par Alexandre Danan (agence EDO) et l’Atelier COS Architecture, avec notamment des volutes de bois et de cuir qui vous enveloppent avec chaleur et des voilages à la manière de Christo (qui emballa le Pont-Neuf en 1985), le service, souriant sans se forcer, vous met à l’aise.

Aux fourneaux, Rémi Hénaux, discret Nordiste formé par Christian Le Squer (Le Cinq, ***) et Frédéric Robert (La Grande Cascade, *), réconforte en vivacité avec une cuisine où le végétal passe devant l’animal. Le tartare de bœuf mariné n’est qu’un faire-valoir pour l’asperge verte de Provence, le suprême de volaille jaune rôti fait une figuration intelligente au milieu des petits pois à la française, les maquereaux snackés et les sardines se cachent dans des cannellonis de courgettes. La carte des vins au verre est large et belle, le mâcon-fuissé 2020 de la maison Aegerter vaut ses 11 €.

Marché du jour : 26 €. Pièces à partager : 38 ou 45 €. Carte : environ 50 €.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur