CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Histoires du cinéma
  • Article
  • 3 min

PORTFOLIO - Le cinéma... avant le cinéma

  • Éléonore Houée
  • 2021-10-05

L’exposition « Enfin le cinéma ! » au musée d’Orsay retrace la genèse du septième art en explorant les œuvres qui ont précédé son invention – peintures, photographies, objets décoratifs dans lesquels s’esquissent déjà une envie de mouvement et un attrait pour l’art du spectacle.

La datation des débuts du cinéma est une énigme toujours débattue par les historiens. L’année 1895 est souvent retenue : c’est l’invention, technique, du cinématographe des frères Lumière. Le point de vue de l’exposition est plus original : il s’agit d’affirmer que le cinéma existait déjà, à l’état d’esquisse ou de fantasme, dans de multiples œuvres du XIXe siècle.

Gustave Caillebotte, Le Pont de l’Europe, 1876-1877. Huile sur toile, 105,7 x 130,8 cm, États-Unis, Texas, Fort Worth, Kimbell Art Museum © Kimbell Art Museum

Par exemple, dans cette statue par Rodin de Pygmalion, sculpteur tombé amoureux de sa création et qui la réveille d’un baiser, qui dit bien le désir d’animer le figé. Ou bien dans ce tableau de Gustave Caillebotte, Le Pont de l’Europe, qui donne l’impression qu’un même personnage évolue au présent (regardant la gare Saint-Lazare accoudé au parapet) et au futur (prêt à disparaître du décor).

Léonce Perret, Léonce cinématographiste, mai 1913. France, photogramme du film muet en noir et blanc teinté Production : Société Léon Gaumont & Cie, Paris. © Collection Gaumont-Pathé Archives

Mais c’est plus encore le travail sur le mouvement (en peinture, chez Edgar Degas, Camille Pissarro ou Félix Vallotton ; en photo, chez Henri Rivière, Louis Périer ou Étienne-Jules Marey) et l’apparition de représentations de foules spectatrices qui fondent le devenir du cinéma : celui d’un art voyeuriste et populaire, où se projettent les fantasmes d’une salle remplie, comme sur les photogrammes de Léonce cinématographiste de Léonce Perret.

« Enfin le cinéma ! Arts, images et spectacles en France (1833-1907) », jusqu’au 16 janvier au musée d’Orsay

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur