CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

Patrick Balkany, star de la Nouvelle Vague ressuscitée par « Blow Up »

  • Trois Couleurs
  • 2017-06-07

En 1967, tout Cannes braquait son regard sur un jeune homme fringant, bousculant les codes et les habitudes du cinéma : on parle bien de Patrick Balkany. Ça vous étonne ? Le maire de Levallois-Perret s’était pourtant fait remarquer l’année précédente dans le film Soleil noir de Denys de la Patellière. En une réplique (« Ça vaut bien l’harmonium à Saint-Jean-de-Passy»), c’en était fini de Jean-Pierre Léaud et consorts. Et pour votre culture G, sachez qu’à l’époque, un petit film italien avait été récompensé par le Grand prix de Cannes (ex Palme d’or). Selon les archives, il s’agirait de « Blow-Up » d’un certain Michelangelo Antonioni. Tant de films oubliés, c’est d’une tristesse… Allons bon, remontez vous le moral et regardez cette première télé de Patrickkkkk (cet homme a un don pour la comédie, merci à Arte et l’INA pour la piqûre de rappel !) :

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur