CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Paradiscope
  • Article
  • 3 min

À voir sur mk2 curiosity : « Charlotte quelque part » de Para One

  • Sarah Jeanjeau
  • 2021-11-26

Bien avant « Spectre : Sanity, Madness & The Family », Para One composait un court-métrage poignant, inspiré par le journal audio de sa sœur Charlotte, enregistré lors de son séjour en hôpital psychiatrique entre 1998 et 1999.

Réalisé en 2002 alors qu’il était encore étudiant à La Fémis, Charlotte quelque part a des allures de prologue au récit déployé dix ans plus tard dans Spectre – pour lequel il réutilisera certaines images et enregistrements de ce film. Dans ce court-métrage d’école, Para One mêle les enregistrements du journal d’internement de Charlotte aux témoignages d’anonymes rencontrés dans Paris.

Para One : « Je viens de la musique électronique, qui clairement entretient un rapport à la transe »

Lire l'entretien

Charlotte évoque à travers ce journal la difficulté à supporter l’internement, de même que l’angoisse et le défaitisme des patients. Alors qu’elle clame – non sans une certaine drôlerie – son exaspération face à cet immobilisme, son discours se superpose avec celui des anonymes que le réalisateur rencontre, et donne ainsi la troublante impression qu’il s’agit en réalité des patients qu'elle évoque. Le film soulève alors une inquiétante question : la société nous aura-t-elle tous rendus fous ?

Para One interroge notre société au bord de l’implosion, par une image constamment mise en mouvement qui paraît dire cette instabilité qui la caractérise. Au cœur de la tristesse et du chaos s’élève cependant une inextinguible pulsion de vie, qui s’exprime à travers l’extraordinaire résilience de Charlotte. Le film se conclut alors par un espoir, contenu sur le visage de Charlotte, dont le sourire fend le bleu du ciel qu’elle contemple à travers la fenêtre de sa chambre d’hôpital.

Regardez le film gratuitement sur mk2 Curiosity.

Image (c) La Fémis

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur