Festival de Venise 2022CinémaCultureLe magazine
  • News
  • Article
  • 4 min

Notre guide des films à ne pas manquer cette semaine

  • Cannelle Anglade
  • 2022-04-12

En salles dès le 13 avril : un docu-fiction indien à fleur de peau, la dérive pleine de tendresse d’un couple âgé, la quête de vérité d’une jeune ado ébranlée par la mafia italienne, et bien plus encore.

LES COUPS DE CŒURS DE LA RÉDAC’

Pour le face à face entre deux monstres sacrés du cinéma → Vortex de Gaspar Noé

Par sa délicatesse, Gaspar Noé surprend avec cette poignante chronique des derniers instants d’un couple touché par la sénilité, joué par l’actrice Françoise Lebrun (La maman et la putain) et le maître de l’épouvante baroque Dario Argento. Sensible, hyperréaliste, son Vortex est une saisissante méditation, en split-screen, sur les traces qu’on laisse.

Gaspar Noé : « À l’intérieur d’une famille, on ne sait pas qui est celui qui va attraper un cancer, qui va passer 10 ans à perdre complètement le contrôle sur la réalité… c'est la roulette russe »

Lire l'entretien

« Vortex » de Gaspar Noé, le grand inventaire

Lire la critique

Pour les inconditionnels de Chris Marker→ Toute une nuit sans savoir de Payal Kapadia

Mêlant documentaire et fiction, le très beau premier film de la cinéaste indienne Payal Kapadia, Œil d’or au dernier Festival de Cannes, retrace avec mélancolie une série de manifestations étudiantes contre le système des castes. S’inscrivant dans le sillage du cinéma de Chris Marker, Kapadia transforme les images du présent en une sorte d’archive, comme une émanation venue d’un temps révolu.

« Toute une nuit sans savoir » de Payal Kapadia : révolte émotionnelle

Lire la critique

Pour faire face aux désillusions de l’âge adulte → A Chiara de Jonas Carpignano

Avec ce long métrage intense, primé à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes l’année dernière, l’Italien Jonas Carpignano (MediterraneaA Ciambra) nous plonge brillamment dans un tunnel de désillusions à travers la quête de vérité d’une jeune ado calabraise, Chiara, qui voit son père mafieux disparaître.

« A Chiara » de Jonas Carpignano : coming-of-age calabrais

Lire la critique

Pour se réconcilier avec la vie grâce à la danse → Allons enfants de Thierry Demaizière et Alban Teurlai

En binôme, les cinéastes poursuivent leur travail documentaire (Rocco, Lourdes, Move) autour de la danse et de la captation des corps en suivant les jeunes lycéens d’une filière d’excellence sportive hip-hop. Sur la bande-son électro planante du compositeur Avia, c’est tout la rage de vivre de ces jeunes qui se retrouve dans leurs chorégraphies. Le résultat est enivrant, mais aussi très politique.

« Allons enfants » de Thierry Demaizière et Alban Teurlai : la réconciliation par la danse

Lire la critique

Pour découvrir l’enfance du président Lincoln → Sous l’aile des anges d’A. J. Edwards

Le premier film d’A. J. Edwards, monteur de Terrence Malick, plonge dans l’enfance rurale et tendre du futur président Abraham Lincoln en prenant le contrepied du biopic traditionnel. Présenté en 2014 aux festivals de Berlin et de Sundance, il n’était jamais sorti en France. A. J. Edwards y explore l’irrévocabilité de l’amour familial dans une fresque poétique qui prend le temps, à la manière de son mentor Terrence Malick.

« Sous l’aile des anges » d’A. J. Edwards : origines d’un président

Lire la critique
EN SALLES ÉGALEMENT

À l’ombre des filles d’Étienne Comar

Dans ce film qui évite le paternalisme, Luc (Alex Lutz), chanteur lyrique en deuil, anime un atelier de chant au sein d’une prison pour femmes.

Et il y eut un matin d’Eran Kolirin

Dans cette allégorie sur l’enlisement du conflit israélo-palestinien, Sami, habitant de Jérusalem, revient dans le village arabe ou il a grandi, mais ne peut plus repartir.

Face à la mer d’Ely Dagher

Quand elle abandonne ses études pour revenir à Beyrouth, les proches d’une jeune fille (Manal Issa) tentent de comprendre les raisons de sa dépression.

10 films à voir absolument en avril

Lire l'article

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur