CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 5 min

Les résonances visuelles dans Moonlight

  • Trois Couleurs
  • 2017-02-27

Après couac, c’est bien le sublime Moonlight, de Barry Jenkins, qui a remporté l’Oscar du meilleur film 2017. Dans la vidéo ci-dessus, Jacob T. Swinney fait resurgir, plan par plan, les échos entre les scènes de ce drame construit en trois parties (enfance, adolescence, âge adulte) en les intégrant dans deux écrans symétriques. De son enfance à son adolescence, Chiron et les personnes de son entourage reproduisent ainsi les mêmes gestes dans des lieux sensiblement identiques.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur