CinémaPETIT ÉCRANCultureQUEER GAZEDIVINE GANGI.A. QUOI ?Le magazine
  • News
  • Article
  • 2 min

Pour Jodie Foster, le film que tout le monde devrait voir est un joyau trash et antipatriotique

  • Trois Couleurs
  • 2023-12-05

On ne l’attendait pas tellement sur ce terrain et pourtant… L’icône de « Taxi Driver », « Le Silence des agneaux » ou « Panic Room » a déclaré à Interview Magazine que si tout le monde devait voir un film, ce serait est « Team America : Police du monde » (2005), dans lequel les créateurs de « South Park », Trey Parker et Matt Stone s’en donnaient à cœur joie niveau humour limite.

« J’ai un sens de l’humour assez débile », a reconnu Jodie Foster. Dans une conversation avec l’actrice Greta Lee (qui sera à l’affiche de Past Lives – Nos vies d’avant le 13 décembre), la géniale comédienne a partagé son penchant inattendu pour l’humour potache – on le partage vivement, bien entendu.

Lee demande à Foster : « S’il y avait un seul film que tout le monde devrait voir une fois, ce serait quoi ? » Au début, elle ne s’avance pas trop et répond Everything Everywhere All At Once, le blockbuster de Daniel Kwan et Daniel Scheinert qui a raflé une pelletée d’Oscars en début d’année.  Mais elle pique notre curiosité lorsqu’elle va dans du plus dingue et confidentiel. « Oh et probablement le numéro un, le film de pantins Team America : Police du monde. »

Avec leurs mannequins calqués sur les fameux Thunderbirds, Trey Parker et Matt Stone pulvérisaient le patriotisme américain à travers une team branque de flics antiterroristes chargés de faire tomber le dictateur nord-coréen Kim Jong Il. Dans cette satire grinçante des films à la Michael Bay, tout le monde en prenait pour son grade : les Républicains, les Démocrates, George Clooney, Ben Laden, Sean Penn ou Michael Moore.

(c) Paramount Pictures

Jodie Foster, qu’on verra bientôt dans True Detective saison 4, dit dans la même interview plancher depuis quelque temps sur un film en tant que réalisatrice – elle est l’autrice du Complexe du castor (2011) ou encore Money Monster (2016) : « Je travaille sur quelque chose, mais je ne peux pas en parler. Je suis dessus depuis 10 ans. J’essaye de ne pas trop en dire, parce que si ça ne se fait pas, j’aurais l’air bête. » On espère très fortement que la cinéaste ira aussi loin et aussi fou que son film de référence.

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur