Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Article
  • 4 min

Steve McQueen prépare une série docu ultra politique

  • TroisCouleurs
  • 2021-05-18

Le cinéaste et artiste britannique se penchera sur trois événements pivots de l’année 1981, dans "Uprising".

Après l’acclamée Small Axe (2020), mini-série poignante sur le racisme subi par la communauté antillaise de Londres entre les années 1960 et 1980 qu’il a écrite, produite et réalisée, Steve McQueen (Shame, 12 Years a Slave) prépare une nouvelle série tout aussi chargée politiquement, et également commandée par la BBC.

Dans Uprising, documentaire en plusieurs épisodes qu’il coréalisera avec le documentariste américain James Rogan (Stephen : The Murder that Changed a Nation), il s’intéressera cette fois à trois événements pivots de l’année 1981.

D’abord, l’incendie de la maison New Cross, qui s’est déroulé dans la nuit du 17 au 18 janvier dans le sud de Londres et a provoqué la mort de 13 jeunes Noirs (27 autres y furent blessés). À l’époque, la gestion de l’affaire par la police britannique fait polémique : elle est accusée d’avoir sciemment ignoré la thèse d’un crime raciste.  

Expo : Steve McQueen, destins brisés

Lire l'article

Ce déni a conduit deux mois plus tard à la première grande protestation organisée par les Black Britons. Connue sous le nom de la « Black People’s Day of Action », cette marche a réuni près de 20 000 personnes dans les rues. Un embrasement qui s’est poursuivi au mois d’avril, avec les émeutes de Brixton. Policiers et manifestants s’y étaient violemment affrontés entre le 10 et le 12 avril 1981.

« C’est un honneur de travailler sur ce projet avec les témoignages de survivants, enquêteurs, activistes et représentants de la machine de l’Etat », a déclaré le réalisateur auprès de la BBC. Avant d’analyser les répercussions réelles de l’affaire, selon lui minimisées jusqu’ici : « On ne peut apprendre qu’en regardant les choses à travers la perspective de tous celles et ceux qui sont concernés ; l’Histoire avait retenu l’incendie de la maison New Cross comme un détail tragique, mais cette affaire et ses conséquences peuvent maintenant être perçus comme des événements capitaux de l’histoire de notre pays. »

Ces événements du passé font écho au mouvement #BlackLivesMatter, aux thématiques de la lutte contre le racisme systémique et les violences policières, dont les œuvres de McQueen sont de plus en plus imprégnées. En recevant le label Cannes 2020 pour Small Axe, ce dernier avait dédié son travail à la mémoire de George Floyd, un Noir américain mort par asphyxie à la suite de l’intervention violente d’un policier blanc en mai 2020.

Dossier : Art & violences policières 

Lire le dossier

En interrogeant ces problématiques dans son pays, Steve McQueen poursuit son dense et passionnant travail de réhabilitation historique et politique.

Photo : (c) Paul Greenwood

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur