Cannes 2021CinémaCultureKidsGEn.ALe magazine
  • Venise 2021
  • Article
  • 3 min

« Last Night in Soho » d'Edgar Wright : ce qu'en pensent les critiques sur Twitter

  • Trois Couleurs
  • 2021-09-05

Présenté à Venise hors compétition, ce voyage dans le temps en forme d'hommage au giallo italien a divisé les spectateurs.

Après une parodie de film de zombies (Shaun of the dead), un teen movie décalé (Scott Pilgrim) et une comédie policière survitaminée (Baby Driver), l'éclectique Edgar Wright s'attaque à un nouveau genre, l'horreur. Attention, pas n'importe quelle horreur. Présenté à Venise hors compétition, Last Night in Soho est un thriller fantastique et nostalgique, dans lequel une jeune femme passionnée de mode (Thomasin McKenzie) voyage dans le temps et atterrit dans les années 1960 à Londres...

Hommage sanglant au giallo italien, suspense à la Hitchcock, bande-originale pop et costumes vintage... Sur le papier, Last Night in Soho a tout d'une parenthèse hypnotisante. En réalité, nos twittos sont plus divisés. Prévisible et grossier pour certains, troublant et virtuose pour d'autres : on fait le tour des réactions.

CA SWINGUE A LONDRES

"Last Night in Soho - Ça déchire ! !! L'horreur de l'ère #MeToo !! Le thriller londonien d'Edgar Wright, qui saute le temps, ne ressemble à rien de ce qu'il a fait auparavant, mais reste aussi génial que tout ce qu'il a fait auparavant. La bande-son des années 60 est fantastique ! Thomasin McKenzie est superbe ! Quel voyage génial ! #Venezia78"

"Last Night in Soho" d'Edgar Wright est une histoire de fantômes élégante, immaculée, qui révèle son cinéaste dans ce qu'il a de plus diabolique mais aussi de plus sincère. Anya Taylor-Joy et Thomasin McKenzie font également preuve d'une alchimie remarquable, pour des acteurs qui sans cesse séparé par une vitre. #Venezia78"

"LAST NIGHT IN SOHO est une fête pour tous les sens. Un spectacle qui effraie et se pâmer dans un même délice, c'est enivrant et glorieux. Il aura fallu 26 ans de cinéma audacieux pour en arriver là, mais l'attente en valait la peine."

"LAST NIGHT IN SOHO est un hommage tordu en technicolor aux Swinging Sixties. Avec les performances passionnantes d'Anya Taylor-Joy et de Thomasin McKenzie, ce conte explore la complexité de la nostalgie à travers des éléments charismatiques d'horreur, de drame et de musicalité. #Venezia78

ON DECHANTE

"Edgar Wright est l'un de mes cinéastes préférés, alors j'ai du mal à dire que Last Night in Soho est un peu décevant. Le film commence très fort, mais la narration prend des tournures qui ne fonctionnent pas vraiment. Malgré tout, l'ensemble est joli et Thomasin et Anya sont géniales #Venezia78

"LAST NIGHT IN SOHO est un film bas de gamme d'Edgar Wright, mais en tant que représentant et apologiste de tout ce qu'il a fait, j'ai passé un bon moment : les habituelles postures formelles et stylistiques sont toutes là, avec suffisamment d'hommages pour remplir une page Wikipedia. Distrait par lui-même. Taylor-Joy MVP. #Venezia78

Inscrivez-vous à la newsletter

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur